April 19, 2018 / 11:51 AM / 6 months ago

Vincent Bolloré laisse la présidence de Vivendi à son fils

PARIS, 19 avril (Reuters) - Vincent Bolloré, premier actionnaire de Vivendi, a annoncé jeudi aux actionnaires du groupe qu’il comptait laisser son fauteuil de président du conseil de surveillance à son fils Yannick.

L’assemblée générale de Vivendi de 2017 avait renouvelé le mandat de Vincent Bolloré jusqu’en 2021 et ratifié la cooptation de Yannick Bolloré en tant que de membre du conseil de surveillance.

Vincent Bolloré, 66 ans, orchestre ainsi la montée en puissance de son fils Yannick, 38 ans, également vice-président du groupe familial Bolloré, dont il est PDG et où son autre fils Cyrille, 32 ans, est directeur général délégué.

“Je ne compte pas rester 50 ans. Je proposerai de nommer Yannick Bolloré au conseil qui se tiendra juste après”, a-t-il dit lors de l’assemblée générale annuelle 2018.

“Dans la dernière saison de ‘Versailles’, le roi Louis XIV dit à son arrière-petit-fils : ‘tout ça va être à toi”, a-t-il ajouté faisant référence à la série produite par Canal+, filiale de Vivendi, dont la diffusion de la troisième et derrière saison démarre lundi.

L’homme d’affaires breton a également dit aux actionnaires de Vivendi qu’un dividende de 0,50 euro pourrait être envisagé à ce stade et que le groupe de divertissement n’avait pas encore trouvé de nouvelle cible dans les jeux vidéo après son désengagement en mars d’Ubisoft.

Mathieu Rosemain et Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below