20 avril 2017 / 05:38 / dans 7 mois

Publicis vise un rebond après un nouveau recul des ventes au T1

PARIS, 20 avril (Reuters) - Publicis espère revenir dans la course au deuxième semestre en renouant avec une croissance conforme à la moyenne du secteur après avoir enregistré un nouveau recul de ses ventes en début d‘année, toujours pénalisé par l‘impact de pertes de budgets aux Etats-Unis.

Le numéro trois mondial de la publicité a fait état jeudi d‘un chiffre d‘affaires de 2,33 milliards d‘euros pour la période de janvier à mars, accusant un repli - pour le deuxième trimestre consécutif - de 1,2% à données comparables.

La baisse est toutefois moins prononcée que ce que redoutait le marché (-1,9% selon un consensus Inquiry Financial pour Thomson Reuters) et marque une amélioration par rapport au repli de 2,5% accusé au dernier trimestre de 2016.

Publicis a souffert à nouveau de la perte d‘importants budgets et des difficultés de ses activités numériques aux Etats-Unis, en repli de 5,0% sur la période.

A contrario, l‘Europe s‘est distinguée, emmenée par la France qui s‘est offert le luxe d‘une croissance proche de 12% en dépit d‘une période pré-électorale pourtant habituellement propice à un certain attentisme des annonceurs.

“Nous pensons que la dynamique de croissance a démarré”, a déclaré à des journalistes le président du directoire Maurice Lévy qui présentait pour la dernière fois les résultats du groupe avant de passer la main le 1er juin à Arthur Sadoun.

Maurice Lévy restera toutefois présent au sein du groupe français dont il devrait prendre la présidence du conseil de surveillance sous réserve du feu vert des actionnaires.

Grâce au gain de nouveaux budgets, à la réorganisation des activités digitales aux Etats-Unis et à sa stratégie de décloisonnement de ses différents métiers, le dirigeant table sur une remontée progressive de Publicis avec un deuxième trimestre en amélioration par rapport au premier mais toujours négatif.

Publicis, dont la croissance est en berne depuis 2013, espère revenir au niveau de ses pairs au cours de la deuxième partie de l‘année avant de les dépasser dans le courant de 2018.

L‘action de Publicis a clôturé mercredi en hausse de 0,42% à 63,89 euros, donnant une capitalisation boursière de 14,5 milliards d‘euros.

Le communiqué:

bit.ly/2pERUlf (Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below