June 23, 2009 / 9:01 AM / 11 years ago

Chine - Pékin table sur 8% de croissance au deuxième trimestre

PEKIN, 23 juin (Reuters) - La croissance chinoise au deuxième trimestre devrait grimper à 8% en rythme annuel contre 6,1% lors des trois premiers mois de l’année, a déclaré mardi un responsable du Bureau national de la statistique (BNS).

S’exprimant dans les colonnes du China Information News, une revue publiée par le BNS, Guo Tongxin a précisé qu’il fondait ses projections sur des chiffres déjà publiée en avril et en mai.

“Dans l’ensemble, qu’il s’agisse du PIB, de la croissance de la production industrielle, de la production d’acier ou d’autres données, et à moins d’une surprise, nous pouvons estimer que l’économie nationale a déjà touché le fond et que le plus dur est passé”, écrit-il.

“La prochaine étape est la stabilisation et l’amélioration.”

Selon Guo, la croissance d’un trimestre sur l’autre, s’est inscrite à plus de 2%, contre 1,5% entre le quatrième trimestre 2008 et le premier trimestre 2009.

Des chiffres publiés en mai ont montré que l’économie chinoise avait profité du plan de relance de 4.000 milliards de yuans (421 milliards d’euros environ) mis en oeuvre par Pékin, ainsi que de l’assouplissement de sa politique monétaire.

Su Ning, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine, a estimé mardi que l’économie chinoise prenait la bonne direction, tout en prévenant que les fondations de la reprise restaient fragiles.

“La situation générale se stabilise et elle prend la bonne direction”, a-t-il dit.

Il a toutefois prévenu que la reprise n’était pas encore fermement arrimée et il a fait part de ses inquiétudes pour les exportations, alors que la récession pénalise toujours la demande mondiale.

La semaine dernière, plusieurs grandes banques internationales, dont Standard Chartered, Barclays Capital et Royal Bank of Canada, ont elles aussi relevé leurs prévisions sur la croissance chinoise, estimant qu’à l’exception du secteur exportateur, l’économie montrait des signes de robustesse.

Lors de cinq premiers mois de l’année, les banques ont accordé 5.840 milliards de yuans de prêts, dépassant les 5.000 milliards de yuans exigés par Pékin.

“Cela a créé un excellent environnement pour les entreprises et cela leur a permis de surmonter leurs difficultés tandis que l’économie a pu s’ajuster”, a déclaré Su.

Zhou Xin et Chris Buckey, version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below