for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Réserves - L'Iran abandonne le dollar au profit de l'euro

TEHERAN, 21 septembre (Reuters) - L’Iran a abandonné le dollar et est passé à l’euro pour estimer la valeur de son Fonds de stabilisation pétrolière (OSF), rapportent lundi les médias iraniens.

La décision, prise par le président Mahmoud Ahmadinejad, vise à protéger la république islamique de la fragilité de l’économie américaine et de la faiblesse du dollar, précise la radio publique.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu auprès de la Banque centrale.

Le Fonds de stabilisation, où se retrouve une partie des réserves de change de l’Iran, a été constitué par le gouvernement pour amortir la volatilité des cours mondiaux du pétrole.

Il soutient les secteurs public et privé par le biais de prêts. Sa surface financière, de même que les réserves totales de changes de la république islamique, ne sont pas régulièrement dévoilées au grand public.

En décembre dernier, Ahmadinejad avait déclaré que l’OSF représentait l’équivalent de 23 milliards de dollars (16 milliards d’euros), pour des réserves de changes dépassant, selon la télévision publique, les 80 milliards de dollars.

L’Iran, qu’oppose notamment aux Etats-Unis le contentieux sur ses programmes nucléaires, fait par ailleurs pression sur l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour qu’elle abandonne elle aussi le dollar dans le calcul des cours du pétrole. (Hashem Kalantari, version française Henri-Pierre André)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up