for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Obama étend les droits des homosexuels, parle de premier pas

WASHINGTON, 18 juin (Reuters) - Le président américain Barack Obama a demandé mercredi au Congrès d’accorder aux conjoints des fonctionnaires homosexuels les mêmes droits qu’aux couples hétérosexuels, affirmant qu’il s’agissait d’un premier pas.

Les mouvements de défense des droits des homosexuels pressent Obama de tenir ses engagements de campagne, lorsqu’il s’était notamment engagé à abroger une loi de 1996 qui interdit la reconnaissance des mariages entre personnes de même sexe.

Il a demandé mercredi au Congrès d’adopter une loi qui permettrait aux couples homosexuels dont un des partenaires est fonctionnaire de bénéficier des mêmes avantages que les autres en matière d’assurance maladie et de droits à la retraite.

“Nombre des employés dévoués de notre gouvernement se voient refuser depuis longtemps les droits simples dont leurs collègues profitent pour une seule raison : ils aiment une personne du même sexe”, a déclaré Obama avant de signer l’ordre d’étendre ses avantages aux fonctionnaires homosexuels.

“C’est un jour qui marque un pas historique vers les changements que nous visons, mais nous devons reconnaître que ce n’est qu’un pas”, a-t-il ajouté.

L’initiative de Barack Obama démontre que son administration entend se concentrer davantage sur des avancées tangibles et concrètes pour les couples homosexuels plutôt que sur le débat autour du mariage gay, source de profondes divisions dans l’opinion et la classe politique.

Les organisations de défense des homosexuels ont salué mercredi le premier pas d’Obama et ont dit comprendre que ce sujet n’ait pas été sa priorité depuis son arrivée à la Maison blanche il y a cinq mois, dans un contexte de crise économique profonde.

Elles ont néanmoins prévenu qu’elles continueraient à faire pression sur l’administration pour obtenir davantage dans la lutte contre la discrimination au travail et sur les avantages des couples et familles.

L’administration Obama prévoit d’abroger la loi qui interdit le mariage entre personnes de même sexe et d’étendre la loi sur les discriminations au travail pour protéger les homosexuels, a déclaré John Berry, chef des services de l’administration civile.

Elle tentera également de mettre un terme à la politique dite “Ne pas demander, ne rien dire”, qui permet à l’armée de renvoyer les soldats qui affichent ouvertement leur homosexualité. (Andy Sullivan, version française Grégory Blachier)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up