August 16, 2011 / 2:34 PM / 8 years ago

Dette-Le PM néerlandais contre les eurobonds ou doper le FESF

* Rutte préfère des sanctions automatiques contre les mauvais élèves

* La création d’eurobonds ne peut être exclue - MinFin

LA HAYE, 16 août (Reuters) - Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a déclaré mardi ne pas être en faveur de l’idée d’euro-obligations (“eurobonds”) ou d’un renforcement du fonds de sauvetage européen, et préfère des sanctions automatiques contre les mauvais élèves de la zone euro.

Ces propos ont toutefois été tempérés peu après par son ministre des Finances Jan Kees de Jager, qui a dit ne pas pouvoir exclure la possible création d’obligations communes à la zone euro face à la crise de la dette.

Ces déclarations interviennent au moment où Angela Merkel et Nicolas Sarkozy se réunissent pour évoquer les moyens de renforcer la gouvernance de la zone euro alors que les marchés font pression pour une plus grande intégration budgétaire afin d’éviter une désintégration de la monnaie unique.

Berlin et Paris ont souligné lundi que la question des ‘eurobonds’ ne serait pas à l’ordre du jour de la réunion. (voir [ID:nLDE77F0LP])

“Il faut être capable d’imposer des sanctions”, a déclaré Mark Rutte devant le parlement des Pays-Bas à l’occasion d’un débat sur l’accord européen négocié le 21 juillet dernier.

“Cela passe avant toutes ces spéculations sur des ‘eurobonds’ ou un renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF)”.

“Je ne suis pas féru de tous ces instruments (...) La seule route est l’application de sanctions aussi automatiques que possible si les engagements ne sont pas respectés”, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre s’est dit partisan d’appliquer d’abord des sanctions plus dures et plus fréquentes aux Etats membres, sans passer par un transfert de souveraineté vers Bruxelles comme le proposent certains parlementaires de son pays.

LES NEERLANDAIS POUR UNE EXCLUSION DE LA GRECE-SONDAGE

Un journal néerlandais a rapporté mardi que le gouvernement de La Haye était ouvert à l’idée de créer une institution supranationale capable de se mêler de la politique budgétaire d’un pays, mais le ministère des Finances a refusé de commenter l’article de De Telegraaf.

Avant l’intervention de Mark Rutte devant le parlement, des élus membres de la coalition au pouvoir se sont dits favorables à une autorité budgétaire européenne pour punir les mauvais élèves.

“Les pays doivent d’abord régler leurs problèmes d’eux-mêmes. Il faut une structure de gouvernance pour assurer la discipline budgétaire et avoir des sanctions automatiques”, a déclaré Elly Blanksma-van den Heuvel, élue du parti chrétien-démocrate, qui a formé une alliance gouvernementale avec les libéraux de Mark Rutte.

“Pour appliquer les règles budgétaires il faut des sanctions. C’est seulement à ce moment-là qu’on pourra évoquer une supervision”, a dit de son côté Helma Nepperus, députée du parti libéral.

Un sondage publié dimanche aux Pays-Bas montre que 54% des électeurs voudraient voir la Grèce et d’autres pays périphériques de la zone euro exclus de cette dernière plutôt que sauvés par elle.

Par ailleurs, la Finlande a renouvelé mardi son opposition à la création d’euro-obligations.

“La position du gouvernement quant à une responsabilité commune est très claire”, a dit Jutta Urpilainen, ministre des Finances du pays.

“Chaque pays est responsable de sa propre dette aujourd’hui et demain, donc il n’y a pas de changement dans notre position à ce sujet. Nous resterons critiques à l’égard des eurobonds, par exemple.”

Gilbert Kreijger avec Jussi Rosendahl à Helsinki, Jean Décotte pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below