February 17, 2011 / 2:05 PM / 9 years ago

Télécoms-L'UE met fin aux enquêtes sur les exportateurs chinois

BRUXELLES, 17 février (Reuters) - Les gouvernements de l’Union européenne ont accepté de mettre un terme à une enquête sur deux équipementiers télécoms chinois dans le domaine des modems mobiles même si la Commission a fait état de preuves de subventions publiques massives, ont rapporté des sources.

Au cours d’une réunion avec des émissaires de l’Union européenne jeudi, les représentants des gouvernements ont approuvé l’abandon de deux enquêtes, initiées l’année dernière par la Commission européenne, visant à établir si les exportateurs chinois ont reçu des aides publiques illégales et inondé le marché européen de modems à des prix illégalement bas.

“Les gens ont vu la réalité de la situation, à savoir qu’il n’y a aucune raison de continuer les enquêtes”, a dit à Reuters une personne ayant assisté à la réunion.

Le fabricant belge de modems Option (OPIN.BR) avait retiré l’an passé sa plainte déposée auprès de l’Union européenne accusant ses concurrents chinois comme Huawei [HWT.UL] et ZTE (000063.SZ) d’avoir bénéficié des prêts à bon compte, après avoir passé un accord de coopération avec le premier.

Julianne von Reppert-Bismarck, Florent Le Quintrec pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below