for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Irlande-Le parlement examine le projet de budget, vote incertain

* Les indépendants pourraient voter contre, rejet possible

* Un rejet provoquerait la tenue de nouvelles élections

DUBLIN, 25 janvier (Reuters) - Le parlement irlandais a entamé mardi le débat sur le projet de budget 2011, un texte clé pour la mise en oeuvre du plan de sauvetage du pays, mais deux élus indépendants ont annoncé qu’ils voteraient probablement contre, comme l’opposition.

Un rejet du texte pourrait faire tomber le gouvernement de Dublin dès mercredi et accélérer la tenue d’élections, déjà avancées à fin février contre mars initialement. Le vote sur le budget serait alors repoussé à l’entrée en fonction d’une nouvelle équipe gouvernementale.

Même si les mesures d’austérité du texte sont déjà en application, l’Irlande pourrait manquer la date limite pour l’adoption du budget, fixée à fin mars par l’Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) en échange de leur appui financier.

“J’ai informé le Taoiseach (le Premier ministre Brian Cowen, ndlr) qu’il était peu probable que moi ou Jackie Healy-Rae (autre élu indépendant) votions en faveur du projet de budget dans sa forme actuelle”, a déclaré le parlementaire indépendant Michael Lowry au micro de la RTE.

“Je n’ai désormais ni obligation ni devoir de soutenir un gouvernement qui ne tourne pas rond. Je ne suis ni coupable, ni à blâmer en aucune manière pour la série d’événements politiques qui a paralysé ce gouvernement.”

Les Verts, qui ont quitté dimanche le gouvernement de coalition qu’ils formaient avec le Fianna Fail, le parti du Premier ministre, ont eux précisé que leurs six députés soutiendraient le projet de budget. (voir [ID:nLDE70M0DB])

Outre les écologistes, Brian Cowen a néanmoins besoin des deux voix des indépendants pour obtenir l’adoption du texte. Michael Lowry a indiqué qu’il allait faire part de ses inquiétudes aux responsables du ministère des Finances mardi soir avant de prendre une décision définitive.

Un report du vote du budget accentuerait la défiance des investisseurs sur la capacité du pays à tenir ses engagements en matière de réduction de son déficit et de sa dette, sur fond de croissance hésitante.

Le projet de budget est le dernier acte du gouvernement de Brian Cowen, dont le parti Fianna Fail s’achemine vers les pires résultats électoraux de son histoire lors du scrutin à venir, selon les sondages.

Le Fine Gael et le Parti travailliste, donnés vainqueurs, pourraient former une coalition et chercher à renégocier une partie des termes du plan de sauvetage de 85 milliards d’euros mis en place l’an dernier.

Padraic Halpin, Jean Décotte pour le service français, édité par Nicolas Delame

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up