January 24, 2011 / 4:55 PM / 9 years ago

Allemagne-Merkel rejette une proposition de Brüderle sur le FESF

BERLIN, 24 janvier (Reuters) - La chancelière allemande Angela Markel a rejeté lundi une proposition de son ministre de l’Economie concernant la prochaine adjudication du Fonds européen de stabilité financière (FESF).

Rainer Brüderle a souhaité ce week-end que l’émission de dette prévue par le FESF soit répartie sur plusieurs taux d’intérêt, afin de permettre à l’Allemagne de ne pas avoir à contribuer davantage à ce système.

Cette proposition a été vivement écartée lundi par la chancellerie.

“Le gouvernement allemand dans son ensemble ne souhaite pas que le débat devienne plus chaotique du fait de la contribution d’un seul individu”, a déclaré le porte-parole d’Angela Merkel, Steffen Seibert.

“Les propositions individuelles ne manquent pas, mais nous avons grandement besoin d’une stratégie globale. C’est ce à quoi le gouvernement fédéral travaillera avec toute son énergie”, a-t-il ajouté.

Steffen Seibert a ajouté que la chancelière devait rencontrer mardi le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, qui a fait l’objet de vives critiques à Berlin pour avoir demandé une extension du FESF.

Les deux dirigeants doivent discuter du projet de marché européen harmonisé de l’Energie, mais leurs échanges couvriront également d’autres sujets, a indiqué le porte-parole. (Christiaan Hetzner, Gregory Schwartz pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below