January 17, 2011 / 10:58 PM / 9 years ago

LEAD 1 L'Eurogroupe planche sur une réponse globale à la crise

* Rapport des ministres aux chefs d’Etat dès que possible

* Un “paquet” de mesures envisagé pour la fin mars

* Réflexion sur les moyens et missions du FESF

par Julien Toyer

BRUXELLES, 17 janvier (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro ont confirmé lundi qu’ils planchaient sur une réponse globale à la crise de la dette et ont prévenu qu’il leur faudrait encore un peu de temps avant de présenter leurs travaux aux chefs d’Etat et de gouvernement.

Réunis à Bruxelles pour la réunion mensuelle de l’Eurogroupe, ils se sont notamment penchés sur la manière de relever les capacités réelles d’emprunt du FESF et d’étendre le champ de ses missions, mais aucune information n’a filtré sur d’éventuelles avancées.

“Aujourd’hui, nous avons eu une séance de travail consacrée aux différents éléments qui seront les ingrédients de cette réponse globale. Nous allons accélérer nos travaux pour faire part au conseil européen des conclusions auxquelles nous parviendrons”, a déclaré le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, à l’issue de la réunion.

“Nous allons essayer de terminer le plus rapidement possible (...) Cela ne va pas durer une éternité. Il y a une certaine urgence pour terminer rapidement”, a-t-il ajouté, tout en refusant de communiquer une date butoir.

Plusieurs sources diplomatiques de haut rang indiquaient cependant lundi que le sommet européen des 24 et 25 mars était l’objectif qui était dans toutes les têtes.

D’autant que le succès des émissions d’obligations lancées la semaine dernière par la Grèce, le Portugal et l’Espagne ont réduit le sentiment d’urgence et offert un répit aux dirigeants européens pour mettre au point ce “paquet” de mesures.

RESPONSABILITÉ PARTICULIÈRE DES PAYS AAA

Les annonces envisagées devraient notamment porter sur la gouvernance économique et budgétaire de la zone euro ainsi qu’une plus grande harmonisation sociale et fiscale, les premiers résultats des stress tests bancaires programmés pour février et les détails du futur mécanisme européen de stabilité.

Mais le plat de résistance devrait consister en une révision du Fonds européen de stabilité financière créé en mai dernier pour soutenir la zone euro jusqu’en 2013.

Sur ce point, deux axes de travail sont privilégiés : une extension de la capacité réelle de prêt du FESF et une évolution des missions du Fonds, pour lui permettre par exemple d’acheter des obligations sur le marché secondaire.

Le FESF a été doté lors de sa création d’une capacité théorique de 440 milliards d’euros mais sa capacité effective de prêt est pour l’instant limitée à environ 250 milliards.

“Nous sommes en train de voir en détail les différents instruments que nous pouvons activer. (Concernant les 440 milliards d’euros), nous sommes en train de voir comment parvenir à cette enveloppe”, a dit Jean-Claude Juncker.

Il a ajouté qu’il était trop tôt pour dire si le rachat d’obligations ou la modification des taux d’intérêts des prêts consentis par le FESF seraient concernés.

“Nous avons pris des engagements en mai, ces engagements seront respectés”, a-t-il assuré tout en précisant que les pays ayant une note AAA avaient “une responsabilité particulière”.

Les ministres de ces pays, qui sont actuellement au nombre de six - Allemagne, France, Luxembourg, Autriche, Pays-Bas, Finlande - sur les 17 pays que compte la zone euro, se sont d’ailleurs rencontrés avant que ne s’ouvre l’Eurogroupe.

“Il s’est agit d’un entretien amical, informel (...) On voulait savoir comment les principaux financiers voient les choses”, a expliqué le Premier ministre luxembourgeois. (Julien Toyer, édité par Gregory Schwartz)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below