January 9, 2011 / 3:23 PM / 9 years ago

Dette - Paris et Berlin poussent Lisbonne à demander une aide

BRUXELLES, 9 janvier (Reuters) - La France, l’Allemagne et d’autres pays de la zone euro exercent une pression grandissante sur le Portugal afin qu’il demande un appui financier à l’Union europénne et au FMI, cela pour tenter d’endiguer la propagation de la crise de la dette souveraine, a-t-on appris dimanche de source européenne à Bruxelles.

En juillet déjà, des premières discussions avaient évoqué cette éventualité mais pour l’heure, aucune négociation formelle n’a été ouverte, précise-t-on de même source.

“La France et l’Allemagne ont dit, dans le cadre de l’Eurogroupe, que le Portugal devait solliciter une aide, le plus vite étant le mieux”, a dit la source, ajoutant que la Finlande et les Pays Bas avaient exprimé des voeux similaires.

Un porte-parole du gouvernement portugais a toutefois démenti dimanche une information rapportée par un magazine allemand faisant état de pressions sur Lisbonne de la part de Paris et Berlin.

Le Portugal passe depuis plusieurs semaines pour être un des pays les plus vulnérables de la zone euro, avec la Belgique notamment, tandis que Moody’s a placé en décembre la note de l’Espagne, pourtant jugée plus solide que certains autres pays de la zone, sous surveillance pour un éventuel abaissement. [ID:nLDE6BE05R]

Jan Strupczeski, Nicolas Delame pour le service français, édité par Eric Faye

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below