December 7, 2010 / 7:35 AM / 9 years ago

CORR Jürgen Stark (BCE) opposé aussi à la création d'"Eurobonds"

Au 1er paragraphe, bien lire directoire au lieu de conseil des gouverneurs.

FRANCFORT, 7 décembre (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a raison de s’opposer à la création d’obligations commune à la zone euro ou “Eurobonds”, estime mardi Jürgen Stark, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

“Chaque pays doit être tenu responsable de sa propre dette”, déclare-t-il dans un entretien au Süddeutsche Zeitung, ajoutant qu’un mécanisme de contrôle fiable et un fonds de stabilité étaient primordiaux pour faire face aux problèmes de dette.

“Nous ne traversons pas une crise de la monnaie mais une crise du financement public”, souligne Jürgen Stark, qui dit attendre des pays de l’Union européenne qu’ils revoient leur approche de l’union monétaire.

Les ministres des Finances de l’UE se réunissent mardi et l’on s’attend à ce que les marchés se montrent à nouveau nerveux dans la journée, au lendemain d’une réunion de l’Eurogroupe marquée par les divisions et conclue sans nouvelle décision pour empêcher une éventuelle propagation de la crise aux pays périphériques de la zone euro (voir [ID:nLDE6B51UC]).

La question des “Eurobonds” n’a pas été évoquée lors de cette réunion, a précisé le président de l’Eurogroupe Jean-Claude Juncker.

Josie Cox, Grégory Blachier pour le service français, édité par Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below