December 6, 2010 / 10:06 AM / 9 years ago

Le PIB chinois "artificiel" selon un haut dirigeant / WikiLeaks

par Simon Rabinovitch

PEKIN, 6 décembre (Reuters) - Les chiffres du PIB chinois sont “artificiels” et donc peu fiables, de l’aveu même du vice-Premier ministre chinois Li Keqiang, exprimé en 2007, selon des câbles diplomatiques américains diffusés par le site WikiLeaks.

Li Keqiang, qui devrait en principe succéder en 2013 à Wen Jiabao au poste de Premier ministre, était à l’époque chef du Parti communiste de la province industrielle du Liaoning, dans le nord-est du pays. Les propos rapportés dans le câble diplomatique auraient été tenus lors d’un dîner avec l’ambassadeur des Etats-Unis en Chine de l’époque, Clark Randt. Le mémo a été envoyé par ce dernier le 15 mars 2007, dans la foulée de la rencontre, lors de laquelle Li Keqiang a livré son point de vue sur les données économiques chinoises.

Dans la note, l’ambassadeur rapporte que son interlocuteur ne s’intéressait qu’à trois données pour évaluer le niveau économique de sa province: la consommation électrique, les volumes de fret ferroviaire et les prêts accordés par les banques.

“En consultant ces trois indicateurs, Li disait pouvoir mesurer le rythme de la croissance économique avec une relative précision. Tous les autres chiffres, particulièrement les statistiques du PIB, sont ‘seulement pour référence’, disait-il en souriant”, poursuit le câble diplomatique.

Un responsable du ministère chinois des Affaires étrangères s’est refusé à commenter cette note, réitérant simplement la déclaration faite la semaine dernière par le ministère, appelant les Etats-Unis à résoudre le problème causé par les publications de WikiLeaks. L’ambassade des Etats-Unis en Chine n’était pas disponible dans l’immédiat.

VISITES ÉDUCATIVES EN PRISON

Les statistiques de l’économie chinoise sont depuis longtemps jugées avec prudence par les économistes, en particulier au niveau des provinces et des collectivités plus petites encore.

“Dire que le PIB chinois n’est pas fiable, en particulier pour les PIB locaux, cela n’a rien de nouveau”, estime un économiste travaillant en Chine pour une banque étrangère, requérant l’anonymat en raison de la sensibilité du sujet.

“Certaines données, comme celles sur l’électricité, le fret ferroviaire et même le crédit, sont intéressantes car il existe moins de raisons de les enjoliver au niveau local. Mais elles n’illustrent qu’une part de la vérité, pas la vérité entière”, a-t-il ajouté.

“Ce serait par exemple utile pour mesurer la production d’acier et de ciment. Je ne suis pas sûr que ça le soit pour les ventes au détail.”

La note diplomatique révélée par Wikileaks décrit en outre Li Keqiang comme une personne aimable et bien informée, et juge qu’il poursuit la politique chinoise de créer une “société harmonieuse” en construisant plus de logements pour les démunis et en visant le plein-emploi.

Dans les échanges rapportés avec l’ambassadeur, il est également dit que le dirigeant chinois a reconnu le mécontentement de la population concernant l’éducation, la santé et le logement, tout en soulignant que c’était la corruption qui posait le plus de problèmes.

La meilleure solution contre la corruption, poursuivait-il, repose sur la création de règles transparentes et d’une supervision adéquate mais aussi sur l’éducation des responsables publics.

“Une partie de cette éducation comprend des tournées en prison lors desquelles les fonctionnaires sont amenés à rendre visite à des dirigeants incarcérés pour corruption, afin de constater de visu les conséquences des malversations”, indique la note.

Gregory Schwartz pour le service français, Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below