October 25, 2010 / 3:06 PM / in 9 years

USA - La SEC a demandé des comptes à Berkshire

NEW YORK, 25 octobre (Reuters) - La Securities and Exchange Commission (SEC) a interrogé Berkshire Hathaway (BRKa.N)(BRKb.N) au deuxième trimestre afin de comprendre la raison pour laquelle la holding de Warren Buffett n’a pas comptabilisé de dépréciations importantes sur ses participations dans Kraft KFT.N et US Bancorp (USB.N).

La société, qui a toutefois assuré que sa comptabilité était exacte, a publié lundi des copies d’une lettre adressée en mai au gendarme de la Bourse américaine, et dans laquelle elle répond aux questions des autorités sur le traitement comptable de ces investissements et d’autres opérations.

Dans un courrier daté d’avril, la SEC a demandé à Berkshire de lui expliquer pourquoi le groupe n’avait pas enregistré de dépréciations sur des participations affichant une perte latente totale de 1,86 milliard de dollars (1,33 milliard d’euros) et ce pendant plus d’un an.

Compte tenu de la durée de ces pertes latentes, la SEC estime qu’elles ne peuvent être considérées comme des pertes temporaires et devraient donc donner lieu à l’enregistrement de dépréciations.

Dans sa réponse détaillée, le directeur financier de Berkshire Marc Hamburg a dit que la plus grande partie des pertes latentes supérieures à un an, au 31 décembre, concernait les participations de la holding dans Kraft et US Bancorp acquises en 2006 et 2007.

Selon Marc Hamburg, Berkshire a estimé le 31 décembre que Kraft et US Bancorp présentaient un potentiel suffisant de bénéfices pour éventuellement permettre au cours de leur action de dépasser le coût initial de leur acquisition.

Le directeur financier a également souligné la “capacité et l’intention” de Berkshire de détenir ces titres jusqu’à leur redressement.

“Nous estimons qu’il est raisonnablement possible que les cours de Bourse de Kraft Foods et US Bancorp couvrent le coût de notre investissement l’an prochain ou au cours des deux prochaines années, en supposant qu’il n’y aura pas d’événements défavorables pour ces sociétés ni pour leur secteur d’activité”, a déclaré Marc Hamburg.

Les cours de Bourse des deux sociétés ont enregistré des hausses à deux chiffres au premier trimestre, a-t-il en outre souligné. Depuis le début de l’année, Kraft gagne 17,4% et US Bancorp 5,2%.

Aucun des documents publiés lundi par Berkshire ne permet de savoir comment le problème a été résolu et les assistants de Warren Buffett n’étaient pas joignables dans l’immédiat pour faire un commentaire.

Vers 15h00 GMT, Berkshire prenait 0,2%.

Ben Berkowitz, Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below