October 2, 2010 / 12:46 PM / 9 years ago

LEAD 1 Retraites-Les syndicats pensent être autour de 3 millions

(Actualisé avec Chérèque, Thibault, Groison)

PARIS, 2 octobre (Reuters) - L’objectif des syndicats de réunir à nouveau trois millions de manifestants dans la rue contre la réforme des retraites est atteint, ont estimé samedi la plupart des dirigeants syndicaux.

Le numéro un de la CGT, Bernard Thibault, a répété que les organisations syndicales ne reculeraient pas face au projet du gouvernement.

“Nous sommes dans les mêmes eaux, la moyenne nationale ce soir, ce sera autour des trois millions comme le 23 septembre”, a-t-il déclaré au départ du cortège parisien. “Donc, nous ne reculerons pas”.

François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, a appelé en conséquence le gouvernement à des “gestes d’apaisement” pour “enfin ouvrir le dialogue”.

“Ça fait trois fois de suite, le soutien populaire est toujours plus fort, on a élargi le nombre de personnes qui nous soutiennent”, a-t-il déclaré. “Le gouvernement ne peut pas se permettre de ne pas entendre ce cri”, a-t-il ajouté en faisant état d’un sondage montrant que plus de 70% des Français soutenaient les syndicats.

Le ministère de l’Intérieur a fait état de 380.000 manifestants à la mi-journée, un chiffre inférieur selon lui à celui de la précédente journée d’action du 23 septembre où il avait dénombré 410.000 personnes dans les rues à la même heure.

Mais les syndicats dénoncent une “campagne de communication” du gouvernement, qui ne cesse, selon eux, de minimiser l’ampleur des manifestations depuis le début du mouvement.

“Je pense qu’on sera a priori dans les mêmes eaux que le 23 septembre. Si c’est le cas, c’est une réussite, ça veut dire que c’est une étape importante”, a également estimé Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière.

“Réunir trois fois trois millions de personnes, c’est forcément une réussite”, a ajouté le numéro un de FO, soulignant qu’une autre étape était prévue le 12 octobre avec une nouvelle journée de grèves et de manifestations.

La dirigeante de la FSU, Bernadette Groison, a de même jugé que les syndicats avaient réussi leur pari, notamment d’élargir le mouvement aux familles et à la jeunesse.

“C’est au moins équivalent au 23 septembre pour l’instant, avec des manifestants qu’on ne voit pas habituellement”, a-t-elle dit. “C’est un pari réussi pour nous, on a offert un cadre d’expression à tous les Français qui refusent la réforme”, a-t-elle ajouté.

Au total, le 23 septembre, près d’un million de personnes avaient manifesté selon la police, et trois millions d’après les syndicats.

La réforme, qui prévoit notamment de reporter de 60 à 62 ans l’âge légal de départ à la retraite à l’horizon 2018, a été votée par les députés le 15 septembre. Elle doit être examinée par le Sénat à partir de mardi prochain. (Laure Bretton et Gérard Bon, édité par Gilles Trequesser)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below