for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

France - Christine Lagarde lance les soldes, "fête des achats"

PARIS, 30 juin (Reuters) - Christine Lagarde a assisté mercredi à Paris au lancement des soldes d’été, une période qui contribue selon elle à l’attractivité de la France dans un contexte de crise.

Accompagnée de Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat aux Affaires européennes et député de Paris, la ministre de l’Economie a passé une quarantaine de minutes dans les rayons des Galeries Lafayette et du Printemps sous le regard intrigué des clients.

Les soldes, “ça concourt à l’attractivité du territoire français et à l’économie française, qui passe notamment par la consommation”, a-t-elle souligné devant des journalistes.

Christine Lagarde a dit être venue constater sur le terrain la mise en oeuvre de la loi de modernisation de l’économie, qui a modifié les règles en matière de soldes.

Cette loi du 5 août 2008 a raccourci d’une semaine chaque période des soldes fixes : cinq semaines en hiver et cinq semaines en été.

Les commerçants peuvent proposer par ailleurs deux semaines supplémentaires de soldes libres par an ainsi que des opérations de déstockage toute l’année.

“Je crois que la période des soldes, traditionnelle, c’est un moment très attendu par les consommateurs (...) Pour beaucoup, c’est un moment de fête des achats”, a dit Christine Lagarde à des journalistes.

“Si j’en juge par la fréquentation de ce matin, avant l’ouverture des portes, et au volume de clients qui sont dans les rayons, je crois que ce sera une belle journée”, a-t-elle ajouté.

Lors de son passage dans les rayons parsemés d’affichettes annonçant des réductions de -40% et -50%, Christine Lagarde s’est intéressée aux files d’attente de clients étrangers devant les stands de produits de luxe.

Elle a pris le temps de vérifier la qualité de tissu d’un jean, de discuter avec un vendeur, d’interroger en anglais une touriste russe, de sourire devant un T-shirt où était écrit en lettres dorées “Jamais trop belle, jamais trop riche”.

La ministre de l’Economie a dit avoir elle-même l’intention de profiter des soldes cette saison.

“Pas aujourd’hui, parce qu’avec Pierre il faut qu’on aille au conseil des ministres et il faut un peu de temps pour faire des soldes utiles, mais je reviendrai, ça c’est certain”, a-t-elle assuré. (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up