29 juin 2010 / 07:04 / dans 7 ans

La tempête Alex gagne en puissance, les travaux de BP affectés

CAMPECHE, 29 juin (Reuters) - La tempête tropicale Alex va probablement se muer mardi en ouragan et perturber les efforts de BP pour lutter contre la marée noire dans le golfe du Mexique, où plusieurs compagnies pétrolières ont évacué une partie de leur personnel.

La dépression va s’éloigner lentement de la péninsule du Yucatan pour se diriger vers le sud du Golfe avant de prendre la direction du Nord-Ouest, sans menacer les principaux sites d‘exploitation pétrolière. Elle devrait à nouveau aborder le continent en milieu de semaine prochaine dans le nord du Mexique.

Alex ne menacera pas non plus le dispositif mis en place par BP (BP.L) pour récupérer le brut qui s’échappe du puits endommagé, ni les travaux de forage des puits de dérivation, qui doivent s‘achever en août, selon un représentant de la compagnie interrogé à Houston.

Les vagues, qui pourraient atteindre quatre mètres, risquent toutefois de retarder la mise en place d‘un troisième système de récupération, prévue cette semaine, a précisé Kent Wells, vice-président de BP chargé de la prospection et de la production.

Par précaution, les compagnies Shell Oil Co (RDSa.L), Exxon Mobil Corp (XOM.N), Anadarko Petroleum Corp (APC.N) et Apache Corp (APA.N) ont procédé à l’évacuation du personnel non-indispensable sur les plates-formes qui se trouvent sur le trajet d‘Alex. Une alerte cyclonique est en vigueur du sud de Baffin Bay, au Texas, jusqu’à La Cruz, au Mexique. (Adrian Virgen, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below