for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

LEAD 1 La BCE augmente la décote sur les obligations grecques

* Décote supplémentaire de 5% sur les obligations acceptées en collatéral

* La dette grecque restera acceptée comme collatéral

FRANCFORT, 15 juin (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) va appliquer une décote supplémentaire sur les obligations grecques qu’elle reçoit en collatéral dans le cadre de ses opérations de prêt, après le nouvel abaissement de la note de la dette souveraine du pays par Moody’s, a annoncé mardi un porte-parole de la BCE.

“Une décote sera appliquée, elle sera de 5% supplémentaires”, a-t-il dit.

L’agence de notation Moody’s a annoncé lundi avoir abaissé la note de la dette souveraine de la Grèce en catégorie spéculative, en arguant des risques liés au mécanisme de soutien apporté à Athènes par la zone euro et le Fonds monétaire international (FMI). (voir [ID:nLDE65D2A6])

Cette décote supplémentaire signifie que les banques commerciales recevront moins d’argent si elles apportent des obligations grecques en garantie que si elles livrent de la dette provenant d’autres pays.

La BCE dispose d’une échelle graduelle de décote des actifs qu’elle accepte comme collatéral, en haut de laquelle figurent les obligations souveraines d’un côté tandis que les obligations adossées à des actifs (ABS) figurent au plus bas de cette échelle.

Les décotes appliquées par la BCE s’échelonnent de 0,5 à 20% et peuvent être majorées de 10% supplémentaires au maximum. Toutes les dettes notées BBB ou moins se voient appliquer une décote supplémentaire systématique de 5%.

Sakari Suoninen, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up