May 21, 2010 / 8:54 PM / 9 years ago

Auto - Offre de reprise surprise de Johnson Controls sur Visteon

DETROIT, 21 mai (Reuters) - L’équipementier automobile américain Johnson Controls (JCI.N) a présenté vendredi une offre de reprise inattendue de 1,25 milliard de dollars (995 millions d’euros) sur la majeure partie des activités du groupe Visteon VSTNQ.PK, en redressement judiciaire depuis plusieurs mois.

Le projet, s’il aboutit, permettrait entre autres à Johnson Controls de multiplier par plus de deux son chiffre d’affaires en Chine, pour le porter à sept milliards de dollars (5,6 milliards d’euros) par an.

Visteon, qui s’est placé l’an dernier sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, a jugé que l’offre, “hautement conditionnelle et vaguement définie” selon lui, risquait de distraire ses dirigeants de la restructuration en cours de l’entreprise.

Johnson Controls (JCI) a précisé que sa proposition portait sur les activités d’intérieurs de véhicules et d’électronique automobile de Visteon et qu’elle résultait d’une série de contacts entamée en janvier.

Les deux branches visées ont réalisé un chiffre d’affaires de six milliards de dollars en 2008, dernier exercice plein avant le dépôt de bilan.

En cas de réussite du projet de JCI, Visteon ne resterait présent que sur les segments des systèmes de chauffage et de la climatisation, sur lesquels ses principaux concurrents sont le japonais Denso (6902.T) et le français Valeo (VLOF.PA).

JCI explique que son offre en cash est soumise aux procédures habituelles de vérification des comptes (“due diligence”) et à l’accord de son conseil d’administration, mais il assure qu’elle pourrait être bouclée rapidement si Visteon coopérait.

Visteon a cependant déclaré que ses discussions passées avec JCI avaient été “difficiles” et que sa priorité allait toujours à son projet de sortie du redressement judiciaire.

“Johson Controls est un concurrent direct qui cherche à servir son intérêt en provoquant des retards et des distractions dans le processus de restructuration de Visteon”, déplore-t-il dans un communiqué.

JCI avait déjà conclu le mois dernier la reprise pour 17 millions de dollars de deux usines de Visteon, l’une aux Etats-Unis et l’autre au Mexique, qui fournissent Chrysler.

Il a précisé vendredi qu’en fusionnant ses activités avec celles de Visteon qu’il dit vouloir reprendre, il réaliserait plus de sept milliards de dollars de chiffre d’affaires sur le marché automobile chinois en 2011.

Parmi les clients chinois de JCI figurent Zhejiang Geely, qui a récemment repris la marque de voitures de tourisme Volvo à Ford (F.N).

Bernie Woodall et Kevin Krolicki, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below