January 18, 2010 / 9:26 AM / 10 years ago

EADS pourrait geler son programme de drones Talarion /Presse

BERLIN, 18 janvier (Reuters) - Déjà confronté aux retards pris par son programme d’avion de transport militaire A400M, le groupe aéronautique EADS se pose à présent la question de l’avenir de son projet de drone Talarion.

Si l’Allemagne, la France et l’Espagne ne passent pas de commandes fermes pour le Talarion d’ici l’été, “nous devrons geler ce programme”, a déclaré le responsable de la branche défense d’EADS Stefan Zoller au Financial Times Deutschland.

Jusqu’à cette période, EADS financera le développement de l’appareil, mais il s’attend à ce que les trois pays apportent ensuite la somme combinée de 1,5 milliard d’euros, hors coût d’acquisition de 1,4 milliard d’euros de 45 drones.

Angela Stricker, version française Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below