January 18, 2010 / 7:30 AM / 9 years ago

Medef - Kessler (Scor) n'est pas candidat à la présidence/Presse

PARIS, 18 janvier (Reuters) - Denis Kessler, le PDG de Scor (SCOR.PA), dit dans une interview aux Echos ne pas être candidat à la présidence du Medef pour succéder à Laurence Parisot dont le mandat arrive à échéance cette année.

“Je ne suis pas candidat, mais je continue à être passionné par le rôle des entreprises dans la société française à un moment de mutation très intense”, répond le patron du groupe de réassurance à une question sur son éventuel intérêt pour prendre la tête de l’organisation patronale.

Denis Kessler a été dans les années 1990 vice-président du Conseil national du patronat français (CNPF), l’ancêtre du Mouvement des entreprises de France (Medef). Son nom circulait ces derniers temps parmi les successeurs potentiels de Laurence Parisot.

Interrogé sur les menaces pour 2010, Denis Kessler cite le retour de l’inflation et l’hypothèse d’un krach obligataire.

“La première menace est que le soutien monétaire se transforme en inflation”, répond le patron de Scor.

“La seconde menace est celle d’un krach obligataire en raison d’une crise de confiance vis-à-vis de la qualité de la signature des Etats si la dette publique devient incontrôlable”, ajoute-t-il.

Matthieu Protard, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below