for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Vallourec pourrait passer sous le contrôle de ses créanciers, selon Les Echos

Plombé par 3,7 milliards d'euros de dette, Vallourec propose à ses créanciers de convertir plus de la moitié de leurs créances en capital, rapporte lundi Les Echos. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

PARIS (Reuters) - Plombé par 3,7 milliards d’euros de dette, Vallourec propose à ses créanciers de convertir plus de la moitié de leurs créances en capital, rapporte lundi Les Echos sur son site internet.

Selon le quotidien économique, qui cite des sources concordantes, le fabricant français de tubes pour l’industrie de l’énergie a communiqué la semaine dernière son plan d’affaires à ses fonds créanciers, dont les anglo-saxons Apollo, M & G ou encore SVP, venus racheter la dette à prix soldé auprès des banques traditionnelles du groupe ces dernières semaines.

“Seules deux d’entre elles n’ont pas cédé leurs créances, BNP Paribas et Natixis”, précise Les Echos.

“Le groupe leur a fait connaître son scénario : convertir plus de la moitié de sa dette en capital, soit, en d’autres termes, leur confier les clés”, ajoute le quotidien.

Vallourec, qui publie ses résultats trimestriels mercredi, n’a pas souhaité commenter ces informations, selon Les Echos.

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up