for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Santander prévoit de supprimer 4.000 postes en Espagne

Santander prévoit de supprimer 4.000 postes en Espagne, soit 14% de ses effectifs dans le pays, et y fermer près d'un tiers de ses agences, soit un millier de succursales, a-t-on appris vendredi de deux sources au fait du projet. /Photo d'archives/REUTERS/Edgard Garrido

MADRID (Reuters) - Santander prévoit de supprimer 4.000 postes en Espagne, soit 14% de ses effectifs dans le pays, et y fermer près d’un tiers de ses agences, soit un millier de succursales, a-t-on appris vendredi de deux sources au fait du projet.

La banque espagnole n’a pas souhaité commenter l’information. A l’occasion de la publication de ses résultats du troisième trimestre, fin octobre, elle avait annoncé viser un milliard d’euros d’économies supplémentaires d’ici 2022, afin de préserver ses bénéfices.

A la fin septembre, Santander comptait près de 28.800 salariés en Espagne et 3.110 agences à travers le pays.

Les banques européennes sont pénalisées par des taux d’intérêt historiquement bas tandis que le ralentissement de l’économie provoqué par l’épidémie de coronavirus, ainsi que le basculement de la clientèle vers des services bancaires en ligne, les poussent à réduire encore leurs coûts, seules ou par le biais de fusions.

Le rachat par Caixabank de Bankia, pour un montant de 4,3 milliards d’euros, devrait ainsi se traduire lui aussi par des milliers de suppressions de postes.

L’Espagne est l’un des pays au monde qui compte le plus grand nombre d’agences bancaires, près de 50 pour 100.000 adultes, selon le Fonds monétaire international.

Selon l’une des sources interrogées par Reuters, Santander estime que le nombre de transactions effectuées dans ses agences pourrait se réduire de moitié dans les deux ans.

Jesús Aguado; version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up