for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

La perspective d'une victoire de Biden fait monter Wall Street

La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi, les investisseurs espérant qu'une éventuelle victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle américaine puisse se traduire par un vaste plan de relance de l'économie. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 333,12 points, soit 1,24%. /Photo prise le 26 octobre 2020/REUTERS/Mike Segar

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mardi, les investisseurs espérant qu’une éventuelle victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle américaine puisse se traduire par un vaste plan de relance de l’économie.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagne 333,12 points, soit 1,24%, à 27.258,17 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,99% à 3.342,86 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,72% à 11.036,80 points à l’ouverture.

Les Américains se rendent aux urnes ce mardi au terme d’une campagne agressive et agitée par la crise du coronavirus dans un pays profondément divisé entre partisans du président sortant Donald Trump et de son adversaire démocrate Joe Biden.

Après être tombés à leur plus bas niveau en cinq semaines la semaine dernière, le S&P-500 et le Nasdaq ont entamé le mois de novembre en nette hausse, l’avance de Joe Biden dans les sondages d’opinion nationaux ayant fait naître l’espoir d’un plan de relance plus important et d’une augmentation des dépenses d’infrastructure après l’élection.

“Le contrôle du Sénat est crucial pour que le scénario d’une ‘vague bleue’ [une victoire de Joe Biden et la mainmise des démocrates sur les deux chambres du Congrès] se concrétise, autrement les divisions seront toujours là et les attentes en matière de relance budgétaire devront être revues à la baisse”, a souligné Alvin Tan chez RBC Capital Markets.

Les résultats les plus attendus commenceront à tomber à 00h00 GMT mercredi dans des Etats tels que la Géorgie mais l’issue définitive du scrutin pourrait ne pas être connue avant plusieurs jours, si le duel est serré.

Aux valeurs, Alibaba perd 9,31% après le report de l’introduction en Bourse de sa filiale Ant Group à Hong Kong et à Shanghai.

Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up