for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Reconfinement: EDF pense maintenir l'ensemble de ses activités

PARIS (Reuters) - Les gestes barrières et le recours au travail à distance doivent permettre à EDF “d’assurer le maintien de l’ensemble de ses activités” dans le cadre du nouveau confinement décidé en France pour lutter contre la propagation du coronavirus, selon un message interne consulté par Reuters et confirmé par le groupe.

Les gestes barrières et le recours au travail à distance doivent permettre à EDF "d'assurer le maintien de l'ensemble de ses activités" dans le cadre du nouveau confinement décidé en France pour lutter contre la propagation du coronavirus, selon un message interne consulté par Reuters et confirmé par le groupe. /Photo prise le 7 juillet 2020/REUTERS/Pascal Rossignol

Alors que le confinement appliqué au printemps dernier avait compliqué la gestion et la maintenance des centrales nucléaires, EDF indique dans ce message diffusé jeudi que ses “activités industrielles et de service public doivent se poursuivre sur site, dans le respect des protocoles sanitaires” et que l’ensemble de ses sites restent ouverts.

“Les salariés dont l’activité le permet travaillent désormais à distance. Lorsque la direction de l’unité l’estime nécessaire, les salariés peuvent venir sur site”, a précisé EDF.

Une porte-parole du groupe a confirmé cette nouvelle organisation et le maintien de toutes les activités sur les sites de production.

EDF a par ailleurs décidé de maintenir “en présentiel” certaines “formations techniques et commerciales indispensables” sur décision des métiers concernés et de limiter les déplacements professionnels en France à ceux qui sont “strictement nécessaires à la poursuite de l’activité”, tout en les soumettant “à validation managériale”.

Les déplacements professionnels en Europe, eux aussi soumis à validation, doivent dans le même temps “rester exceptionnels dans l’intérêt de l’activité”, ceux hors-Europe étant “interdits”.

Les réunions “en présentiel” sont en outre limitées “aux seules réunions indispensables à la poursuite de l’activité et ne pouvant être réalisées par les moyens alternatifs de communication à distance”.

Le groupe demande aussi à ses directeurs de sites d’adapter la restauration collective “au besoin, dans le cadre strict du respect du protocole sanitaire”.

EDF a subi au printemps le double effet du coronavirus et des mesures de confinement, qui ont fait chuter la consommation et les prix de l’électricité mais aussi perturbé les opérations de maintenance des centrales nucléaires et donc les perspectives de production du groupe.

Il a cependant pu relever ses prévisions en la matière pour 2020 à deux reprises depuis début juillet après avoir fortement abaissé ses perspectives annuelles au mois d’avril.

Benjamin Mallet, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up