for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Exxon prévoit de supprimer 14.000 emplois

Exxon Mobil envisage de supprimer environ 14.000 emplois dans le monde, soit 15% de ses effectifs, a annoncé jeudi le géant américain du pétrole, confronté comme tout le secteur à la chute de la demande et des cours provoquée par la pandémie due au nouveau coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Jim Young

(Reuters) - Exxon Mobil envisage de supprimer environ 14.000 emplois dans le monde, soit 15% de ses effectifs, a annoncé jeudi le géant américain du pétrole, confronté comme tout le secteur à la chute de la demande et des cours provoquée par la pandémie due au nouveau coronavirus.

Le groupe, numéro un du secteur aux Etats-Unis, avait déjà annoncé un plan d’économies de plus de 10 milliards de dollars (8,6 milliards d’euros) pour cette année.

“L’impact du Covid-19 sur la demande pour les produits d’Exxon Mobil a renforcé l’urgence du travail d’efficacité en cours”, a dit le groupe dans un communiqué.

Exxon, qui devrait annoncer vendredi une troisième perte trimestrielle consécutive après avoir perdu près de 1,7 milliard de dollars au premier semestre, ne se fixe pas d’objectifs en termes d’effectifs mais estime que la revue en cours de ses activités devrait entraîner le départ d’environ 15% de son personnel actuel.

Ces suppressions de postes passeraient par des restructurations, des départs à la retraite ou encore des départs liés aux performances, a précisé un porte-parole, Casey Norton.

Elles concerneraient environ 1.900 employés aux Etats-Unis, essentiellement à son siège américain près de Houston.

Exxon employait environ 88.300 personnes l’an dernier.

L’action prenait 4% à 32,85 dollars à l’approche de la clôture à Wall Street.

Jennifer Hiller à Houston et Arathy S Nair à Bangalore; version française Bertrand Boucey

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up