for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Société Cray Valley, filiale française des activités résine de Total, n'est pas à vendre

Le groupe Total a déclaré mardi que Société Cray Valley, filiale française de ses activités résine, n'était pas à vendre. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Le groupe Total a déclaré mardi que Société Cray Valley, filiale française de ses activités résine, n’était pas à vendre.

Reuters avait rapporté il y a deux semaines que le géant pétrolier, conseillé par Credit Suisse, avait engagé la cession de ses activités résine dans le cadre de son nouveau plan qui prévoit de se séparer d’actifs non stratégiques pour accélérer sa transition vers les énergies renouvelables.

“Il n’y a pas de processus de vente en cours de la société Cray Valley”, a déclaré Total dans un communiqué, ajoutant avoir tenu les engagements pris en 2013 lors de la restructuration du site de Carling relative à la fermeture de certaines activités et ses investissements dans la production de résines.

Cray Valley, spécialisée dans les additifs chimiques de spécialité, les produits chimiques de spécialité d’hydrocarbures ainsi que les résines, exploite en France la plateforme pétrochimique de Carling, véritable moteur industriel dans la région Grand-Est. Cray Valley opère également en Chine et dans d’autres pays.

Si la division française des activités résine de Total ne fait pas partie de la cession, ses opérations internationales suscitent néanmoins l’intérêt des acheteurs sur le marché du capital-investissement, ont affirmé des personnes proches du dossier.

Total a toutefois refusé de commenter toute autre opération liée à la cession éventuelle d’autres de ses activités résine.

Sarah White; version française Juliette Portala

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up