for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Coronavirus: La région italienne de Campanie envisage un couvre-feu

A Naples. La région italienne de Campanie envisage d'imposer un couvre-feu à compter du week-end prochain pour faire face à la résurgence de l'épidémie due au nouveau coronavirus, a annoncé mardi son président, qui emboîte ainsi le pas à la Lombardie. "Nous sommes sur le point de demander l'arrêt de toutes les activités et des déplacements de personnes après 23 heures", a déclaré à la presse Vincenzo De Luca, à Naples. /Photo prise le 16 octobre 2020/REUTERS/Ciro De Luca

ROME (Reuters) - La région italienne de Campanie envisage d’imposer un couvre-feu à compter du week-end prochain pour faire face à la résurgence de l’épidémie due au nouveau coronavirus, a annoncé mardi son président, qui emboîte ainsi le pas à la Lombardie.

“Nous sommes sur le point de demander l’arrêt de toutes les activités et des déplacements de personnes après 23 heures”, a déclaré à la presse Vincenzo De Luca, à Naples.

Une décision en ce sens devra être approuvée au préalable par le gouvernement central mais le président du Conseil italien, Conseil Giuseppe Conte, est favorable aux mesures locales pour lutter contre l’épidémie.

Vincenzo De Luca a déjà ordonné la fermeture de toutes les écoles de Campanie jusqu’à la fin octobre, alors que les responsables locaux redoutent que les hôpitaux de la région ne soient débordés par un afflux de malades du COVID-19.[nL8N2H90VJ]

La Campanie, relativement épargnée par la première vague de l’épidémie, fait face depuis le mois dernier à une hausse régulière du nombre de nouvelles contaminations au point qu’elle est devenue la deuxième région la plus touchée en nombre de cas derrière la Lombardie.

Le maire de Naples, Luigi de Magistris, jugeant la propagation du virus “hors de contrôle”, a estimé qu’un nouveau reconfinement strict n’était plus exclu.

“Il ne nous reste plus que quinze lits en soins intensifs”, a-t-il prévenu dans une interview accordée à la RAI.

Angelo Amante; version française Juliette Portala, édité par Claude Chendjou

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up