for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Coronavirus-Johnson va imposer de nouvelles mesures de restriction

* Durcissement des restrictions dans certaines zones

* Pubs et restaurants pourraient fermer-médias

* Le secteur de l’hôtellerie engage des poursuites

* La colère monte contre les restrictions

par Guy Faulconbridge et Elizabeth Piper

LONDRES, 12 octobre (Reuters) - Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, imposera ce lundi, dans certaines régions d’Angleterre, de nouvelles mesures de restriction pour ralentir la propagation du coronavirus au risque d’accroître la colère des personnes qui se sentent privées de liberté et des entreprises qui redoutent une faillite.

Boris Johnson présidera dans la matinée une réunion de la cellule de crise gouvernementale Cobra, puis s’adressera au Parlement afin que soient votées dans la semaine de nouvelles mesures. Il organisera ensuite une conférence de presse avec à ses côtés le directeur de la santé et le ministre des Finances.

Les nouvelles mesures de confinement à trois niveaux comprendront la fermeture des bars, des gymnases, des casinos et des sites de paris dans certaines zones placées en état d’alerte “très élevé”, probablement dans le nord de l’Angleterre, indiquent les médias britanniques.

“Le but de ces mesures est de parvenir à maîtriser le virus”, souligne sur Sky News le secrétaire à la Culture, Oliver Dowden. “L’intérêt de passer à ce système à plusieurs niveaux est que dans les zones les plus touchées, nous ayons des mesures en place pour contrôler le virus.”

Selon Oliver Dowden, des études ont montré que le risque de propagation du virus était plus élevé dans les établissements accueillant du public comme les bars et les restaurants. Alors qu’il espère que ces mesures permettront de maîtriser la circulation du virus d’ici Noël ou avant, les entreprises du secteur de l’hôtellerie redoutent pour leur part des faillites.

La Night Time Industries Association (NTIA), une fédération britannique du commerce, a indiqué dimanche à Reuters avoir engagé des poursuites en justice pour empêcher l’instauration de nouvelles mesures de fermeture.

“Ces nouvelles mesures auront un impact catastrophique sur les entreprises du secteur de la nuit alors que le programme de soutien financier pour la profession est déjà insuffisant”, indique la NTIA dans un communiqué.

La Grande-Bretagne a enregistré 12.872 nouveaux cas de contamination au coronavirus dimanche et 42.825 décès depuis de le début de l’épidémie.

Le nord de l’Angleterre fait face à une résurgence de l’épidémie qui a entraîné des confinements locaux.

Steve Rotherham, le maire de Liverpool, a déclaré dimanche que le gouvernement souhaitait placer sa ville et ses environs dans la catégorie soumise aux restrictions les plus strictes. Il a cependant ajouté que les mesures n’avaient pas encore été décidées. (version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up