for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Bristol-Myers se renforce dans le domaine cardiaque en achetant MyoKardia pour 13 milliards de dollars

Bristol-Myers Squibb a annoncé lundi son intention d'acheter MyoKardia pour environ 13 milliards de dollars (11,1 milliards d'euros) afin d'élargir son portefeuille de médicaments dans les maladies cardiaques et réduire sa dépendance aux traitements contre le cancer. /REUTERS

(Reuters) - Bristol-Myers Squibb a annoncé lundi son intention d’acheter MyoKardia pour environ 13 milliards de dollars (11,1 milliards d’euros) afin d’élargir son portefeuille de médicaments dans les maladies cardiaques et réduire sa dépendance aux traitements contre le cancer.

La décision du laboratoire américain fait suite à son acquisition l’an dernier de Celgene Corp pour un montant de 74 milliards de dollars (62,9 milliards d’euros environ), une fusion réunissant deux des plus grandes entreprises mondiales de traitements contre le cancer.

A Wall Street, MyoKardia - dont la valeur a déjà presque doublé depuis le début de l’année - a bondi de 58% à un peu plus de 220 dollars après l’annonce de cette opération, réalisée au prix de 225 dollars par action.

Le titre Bristol-Myers Squibb perd 0,29%.

L’acquisition de Myokardia fournira à Bristol-Myers un accès au mavacamten, candidat médicament contre une maladie cardiaque chronique qui touche jusqu’à 200.000 personnes aux États-Unis et en Europe.

Pour le laboratoire américain, cette acquisition constitue un “moteur de croissance à moyen et long terme” qui lui permettra d’augmenter ses bénéfices à partir de 2023 alors que Revlimid, son médicament contre le cancer le plus vendu, devrait perdre en partie l’exclusivité de son brevet américain en 2022.

Myokardia entend déposer la demande de mise sur le marché du mavacamten à l’autorité américaine de réglementation des médicaments au cours du premier trimestre 2021.

Bristol-Myers Squibb a déclaré qu’il espérait explorer les possibilités du mavacamten dans le traitement d’autres maladies et développer le portefeuille de MyoKardia dans les médicaments expérimentaux.

Manojna Maddipatla, Manas Mishra, version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up