for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Biélorussie-Loukachenko en Russie pour obtenir le soutien de Poutine

* Loukachenko arrive à Sotchi pour rencontrer Poutine

* 100.000 personnes ont manifesté à Minsk dimanche

* Les manifestants demandent la démission de Loukachenko

* Début des exercices militaires communs russes et biélorusses près de la Pologne

par Katya Golubkova

MOSCOU, 14 septembre (Reuters) - Le président biélorusse Alexandre Loukachenko est arrivé lundi en Russie pour rencontrer Vladimir Poutine, avec l’objectif d’obtenir le soutien de Moscou après un cinquième week-end consécutif de manifestations exigeant sa démission.

Les données de suivi des vols montrent que l’avion du président a atterri dans la station balnéaire de Sotchi, au bord de la mer Noire, où Poutine accueille souvent des dignitaires en visite.

Alexandre Loukachenko, qui traverse la crise politique la plus grave qu’il ait connu en 26 ans de pouvoir, recherche le soutien économique et militaire de Moscou dans l’espoir de faire pencher la balance en sa faveur.

L’opposition biélorusse dénonce le résultat, truqué selon elle, de l’élection présidentielle remportée le mois dernier par Alexandre Loukachenko avec 80% des suffrages. Depuis, des milliers de personnes ont été arrêtées et presque tous les principaux dirigeants de l’opposition ont été détenus, déportés ou contraints de fuir le pays.

Dimanche, près de 100.000 manifestants sont descendus dans les rues de Minsk, au chant de “tu es un rat” à l’attention du président. La police a annoncé avoir arrêté 774 personnes lors de manifestations à travers tout le pays.

Vladimir Poutine a déclaré le mois dernier qu’il avait mis en place une “force de police de réserve” à la demande d’Alexandre Loukachenko, mais qu’elle ne serait déployée qu’en cas de besoin.

Lundi, la Russie enverra des parachutistes en Biélorussie lors d’exercices militaires communs de la “Fraternité slave” qui dureront jusqu’au 25 septembre, a déclaré l’agence de presse RIA, citée par le ministère de la Défense.

La Russie a également proposé de restructurer la dette de la Biélorussie et de soutenir son système bancaire.

Pour Alexandre Loukachenko, qui entretient des relations difficiles avec Vladimir Poutine, le soutien du président russe pourrait se faire au prix d’une plus grande domination de Moscou sur l’ancienne république soviétique.

La Russie a longtemps fait pression pour une intégration économique plus étroite entre les deux pays, y compris à travers une monnaie commune.

Malgré la réticence d’Alexandre Loukachenko au projet russe, le dirigeant biélorusse pourrait se retrouver dans une position très précaire sans le soutien de Moscou à mesure que les manifestations dans son pays prennent de l’ampleur. (Avec Maria Kiselyova; Version française Kate Entringer, édité par Blandine Hénault)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up