for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

L'espoir d'un vaccin et les "techs" portent les actions en Europe

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes progressent lundi à l’ouverture, soutenues par les espoirs de vaccin contre le coronavirus et par le secteur technologique après l’annonce du rachat par l’américain Nvidia de l’activité britannique de semi-conducteurs du japonais SoftBank pour 40 milliards de dollars.

Les principales Bourses européennes progressent lundi à l'ouverture. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,72% à 5.070,38 points vers 08h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,47% et à Londres, le FTSE progresse de 0,32%. /Photo d'archives/REUTERS/Regis Duvignau

À Paris, l’indice CAC 40 prend 0,72% à 5.070,38 points vers 08h00 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,47% et à Londres, le FTSE progresse de 0,32%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,48%, le FTSEurofirst 300 de 0,38% et le Stoxx 600 de 0,41%.

Les essais cliniques du vaccin expérimental d’AstraZeneca et de l’Université d’Oxford ont repris au Royaume-Uni, les autorités sanitaires britanniques ayant estimé qu’il n’y avait pas de risque à les poursuivre, a annoncé le laboratoire pharmaceutique.

Ces essais avaient été suspendus en début de mois en raison d’une maladie inexpliquée contractée par un participant intégré à l’étude au Royaume-Uni.

Ce candidat vaccin est considéré par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme le plus avancé en matière de développement.

Une certaine prudence pourrait cependant s’imposer sur les marchés en raison de l’approche des décisions monétaires de la Réserve fédérale américaine, mercredi, et de la Banque du Japon, le lendemain.

VALEURS EN EUROPE

L’indice Stoxx de la technologie prend 0,75% dans les premiers échanges en Europe, accueillant favorablement l’annonce d’un accord entre le japonais SoftBank et l’américain Nvidia pour le rachat du fabricant de semi-conducteurs britannique Arm pour 40 milliards de dollars.

A Paris, STMicroelectronics gagne 2,05% pour figurer dans le peloton de tête du CAC 40.

La plus forte hausse de l’indice large parisien SBF 120 est pour Dassault Aviation, qui prend 9,86% après l’annonce par la Grèce de l’acquisition de 18 Rafale, l’appareil de combat fabriqué par le groupe français.

Les investisseurs restent très sensibles par ailleurs à la moindre actualité concernant un vaccin contre le coronavirus. Si AstraZeneca varie peu à Londres après avoir annoncé la reprise des ses examens sur des patients, le fabricant français de vaccins Valneva bondit de 16,08% à Paris après avoir annoncé la signature d’un partenariat avec le gouvernement britannique pour la fourniture d’un maximum de 190 millions de doses de son candidat-vaccin sur une période de cinq ans.

A WALL STREET

Les contrats à terme signalent pour l’instant une ouverture de plus de 1% pour les trois grands indices de Wall Street, ce qui soutient la tendance en Europe.

Vendredi, la Bourse de New York a fini en ordre dispersé une semaine douloureuse pour les trois grands indices, Nasdaq en tête.

L’indice Dow Jones a gagné 131,06 points, soit 0,48%, à 27.665,64 points et le S&P-500, plus large, a pris 1,69 point, soit 0,05%, à 3.340,88 points mais le Nasdaq Composite a reculé de 63,79 points (-0,58%) à 10.855,80 points.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a progressé de 0,65%, soutenue par le bond de Softbank (+8,96%) après l’annonce de l’accord Nvidia.

Yoshihide Suga, secrétaire général du gouvernement japonais et proche allié du Premier ministre sortant Shinzo Abe, a été très confortablement élu lundi à la direction du Parti libéral démocrate (PLD) et s’apprête à prendre la tête du gouvernement.

En Chine, le marché STAR de Shanghai (+2,6%) regroupant les valeurs technologiques à l’instar du Nasdaq américain a été soutenu par le feu vert donné par l’autorité de marché au lancement de fonds indiciels cotés (ETF), ce qui devrait attirer de nouveaux fonds sur le marché.

L’indice CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale a gagné 0,5%.

CHANGES/TAUX

La livre sterling regagne un peu de terrain face au dollar, à plus de 1,28, après avoir touché vendredi un plus bas d’un mois et demi à 1,2767 sur fond de craintes que le Royaume-Uni ne parvienne à un accord de libre-échange avec l’Union européenne.

Le yen avance de 0,1% face au billet vert après l’annonce du résultat de l’élection au sein du PLD.

L’euro progresse très légèrement, à 1,185, après avoir touché un pic à 1,1916 jeudi à la suite des annonces de la Banque centrale européenne (BCE).

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans est pratiquement inchangé, à 0,67%, de même que son équivalent allemand, qui évolue à -0,49%.

PÉTROLE

Le baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagne 0,46% à 37,5 dollars, soutenu par la fermeture de plateformes pétrolières dans le Golfe du Mexique à l’approche d’une tempête tropicale.

La référence pour le baril de Brent prend 0,1% à 39,88 dollars.

édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up