for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Les dirigeants de Mediaset et Vivendi ont repris contact, selon une source

Les dirigeants de Mediaset et Vivendi, ont repris contact mercredi, a-t-on appris d'une source au fait du dossier, alors que les deux groupes de médias cherchent à trouver une issue au différend qui les oppose depuis quatre ans. /Photo prise le 12 août 2020/REUTERS/Charles Platiau

MILAN (Reuters) - Les dirigeants de Mediaset et Vivendi, ont repris contact mercredi, a-t-on appris d’une source au fait du dossier, alors que les deux groupes de médias cherchent à trouver une issue au différend qui les oppose depuis quatre ans.

L’entretien téléphonique entre Pier Silvio Berlusconi, patron de Mediaset, et Arnaud de Puyfontaine, président du directoire de Vivendi, a été cordial, a ajouté cette source, et pourrait être un premier pas vers la recherche d’un accord.

“Nous pouvons trouver une solution avec Vivendi (...) dans le meilleur intérêt des actionnaires de Mediaset”, avait dit dans la journée le directeur financier de Mediaset, Marco Giordani, lors d’une téléconférence avec des analystes consacrée à la présentation des résultats semestriels du groupe.

Mediaset et Vivendi, son deuxième actionnaire, sont brouillés depuis que le français a fait capoter en 2016 le projet censé le conduire à racheter les activités de télévision payante de l’italien.

Après l’échec du projet, Vivendi a porté sa participation dans Mediaset à 29%, une démarche jugée hostile par ce dernier, détenu à 44% par la holding de Silvio Berlusconi. Le dossier est depuis entre les mains de la justice italienne et aucune tentative d’accord amiable sur ce point n’a abouti à ce jour.

Pour se conformer à la réglementation italienne, Vivendi a logé les deux tiers de sa part dans un véhicule séparé sans les droits de vote afférents mais la Cour de justice européenne a jugé la semaine dernière que cette loi italienne était contraire aux règles communautaires.

Vivendi demande à la justice administrative italienne d’annuler la décision qui lui a été imposée en 2017 par l’Autorité de tutelle des communications en Italie (Agcom). Une audience se tiendra le 16 décembre.

Mediaset a publié une perte nette de 19 millions d’euros au premier semestre marqué par la baisse des recettes publicitaires en raison de l’épidémie de coronavirus.

version française Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up