for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Les pays du G7 condamnent l'empoisonnement "confirmé" de l'opposant russe Alexeï Navalny

Les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 condamnent "l'empoisonnement confirmé" de l'opposant russe Alexeï Navalny dans un communiqué publié mardi par le département américain d'Etat. /Photo prise le 22 août 2020/REUTERS/Alexey Malgavko

WASHINGTON (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 condamnent “l’empoisonnement confirmé” de l’opposant russe Alexeï Navalny et réclament des réponses de la Russie dans une déclaraton conjointe publiée mardi.

“Nous, ministres des Affaires étrangères de la France, de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis d’Amérique, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni et Haut représentant de l’Union européenne, condamnons unanimement et avec la plus grande fermeté l’empoisonnement d’Alexeï Navalny, qui a été confirmé”, peut-on lire dans ce communiqué.

L’opposant russe, âgé de 44 ans, a été victime d’un malaise le 20 août dernier à bord d’un avion entre la Sibérie et Moscou après avoir bu du thé à l’aéroport. Hospitalisé dans un premier temps à Omsk, en Sibérie, il a été transféré le 22 août en Allemagne.

La chancelière Angela Merkel a déclaré que son gouvernement était parvenu à la conclusion qu’il avait été victime d’un empoisonnement par un produit de la famille du Novitchok, un agent neurotoxique mis au point par l’armée soviétique dans les années 1970-1980 et déjà utilisé contre Sergueï Skripal, un ex-espion russe, et sa fille en Angleterre en 2018.

Le pouvoir russe, qui réfute toute implication dans l’empoisonnement présumé de l’opposant, demande à Berlin de produire des preuves de ses accusations.

Le communiqué du G7, que président les Etats-Unis cette année, précise que l’Allemagne a informé ses partenaires du groupe des pays les plus développés.

L’Allemagne, ajoute le communiqué, a déterminé que Navalny “avait été victime d’une attaque au moyen d’un agent neurotoxique chimique du groupe ‘Novitchok’, substance mise au point par la Russie”.

“Toute utilisation d’armes chimiques en tout lieu, à tout moment, par quiconque et en toutes circonstances est inacceptable et contrevient aux normes internationales contre l’utilisation de ces armes”, poursuivent les ministres du G7 qui appellent la Russie à “faire toute la lumière, sans délai et en toute transparence, sur l’identité des auteurs de cet empoisonnement odieux”.

Les ministres ajoutant qu’ils continueront de “suivre avec attention la réponse apportée par la Russie aux appels internationaux demandant des explications concernant l’empoisonnement abject de M. Navalny”.

Arshad Mohammed; version française Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up