for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Baisse surprise des ventes au détail en juillet en Allemagne

BERLIN, 2 septembre (Reuters) - Les ventes au détail se sont contractées de manière inattendue en juillet en Allemagne, par rapport au mois précédent, ce qui pourrait remettre en cause le scénario d’une reprise économique alimentée par une puissante consommation intérieure au troisième trimestre, après le choc provoqué par l’épidémie due au nouveau coronavirus.

Les ventes au détail dans la première économie d’Europe ont baissé de 0,9% en termes réels en juillet après un recul de 1,9% en juin (chiffre révisé), montrent les données publiées mercredi par l’Office fédéral de la statistique.

Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à une hausse de 0,5%.

Cet indicateur est volatil et souvent sujet à révision.

Le tableau n’est toutefois pas aussi sombre si l’on observe les variations annuelles.

Les ventes au détail en Allemagne ont ainsi augmenté de 4,2% sur un an en juillet après une progression encore plus forte, de 6,7% (chiffre révisé en hausse), le mois précédent.

Par rapport à février, mois précédant la mise en confinement de la population pour tenter de freiner la propagation du virus, les ventes au détail en Allemagne affichent un gain de 0,9% en juillet, donnant à penser que la consommation est parvenue à se redresser rapidement.

Sur les sept premiers mois de l’année, elles sont en hausse de 2,6% malgré la crise sanitaire.

La situation est toutefois très contrastée selon les secteurs: les ventes dans les boutiques de vêtements, chez les chausseurs ou dans les maroquineries se sont effondrées de plus de 25% sur la période janvier-juillet tandis que celles des distributeurs en ligne ont bondi d’environ 20%.

Face à la crise, qui a provoqué une chute record du produit intérieur brut (PIB) allemand de 9,7% au deuxième trimestre, le gouvernement d’Angela Merkel a mis en place des mesures sans précédent de soutien à l’activité et a présenté un vaste plan de relance économique. Ce plan comporte notamment une baisse provisoire du taux de la TVA du 1er juillet au 31 décembre de cette année afin de soutenir la consommation. (Michael Nienaber version française Bertrand Boucey, édité par Blandine Hénault)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up