for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Chute de 19,8% du marché automobile en août, lourd effet de base

(Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté de 19,82% en août, marquant une pause dans leur rebond post-Covid à cause notamment d’un effet de base très défavorable après des mois d’août 2018 et 2019 hors normes.

Les immatriculations de voitures neuves en France ont chuté de 19,82% en août, marquant une pause dans leur rebond post-Covid à cause notamment d'un effet de base très défavorable après des mois d'août 2018 et 2019 hors normes. /Photo prise le 26 mai 2020/REUTERS/Pascal Rossignol

Il s’est immatriculé le mois dernier dans l’Hexagone 103.631 véhicules particuliers, a annoncé mardi le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Août a compté cette année 21 jours ouvrables, comme l’an dernier.

Il s’agit de la première baisse du marché automobile français en trois mois. En juillet, il avait progressé de 3,92%, confirmant son rebond grâce à la reprise d’activité des concessions après les fermetures imposées par la crise sanitaire liée au coronavirus.

“Cette baisse s’explique surtout par le fait que les deux années précédentes avaient été marquées par une activité très différente”, a souligné François Roudier, porte-parole du CCFA, au téléphone à Reuters. “Elle ne doit pas faire oublier que nous avons eu une activité normale en août.”

Dopées par un durcissement des normes d’homologation décrété dans le sillage du “Dieselgate”, les immatriculations d’août 2018 avaient flambé de 40% à plus de 150.000 unités. En août 2019, elles avaient déjà reflué de 14% à environ 129.000 voitures.

Mais le niveau affiché le mois dernier correspond à ceux observés sur les mois d’août 2015, 2016 et 2017, autour de 100.000 unités.

Le reste de l’année demeure quant à lui toujours incertain, même si l’indicateur des commandes du CCFA reste “bon”, a ajouté François Roudier.

Sur les huit premiers mois de l’année, les ventes de véhicules neufs ressortent maintenant en baisse de 32% environ sur un an, ce qui fait dire au CCFA que l’année 2020 risque de se solder par un recul cumulé de 25% à 30%.

Les immatriculations de voitures neuves du groupe PSA, qui regroupe les marques Peugeot, Citroën, DS, Opel et Vauxhall, ont baissé de 8,42% en août par rapport à la même période en 2019.

Le groupe Renault (marques Renault, Dacia et Alpine), ébranlé l’an dernier par les difficultés de son partenaire Nissan et par la dégradation de plusieurs marchés émergents qui ont fait son succès, a vu quant à lui ses immatriculations en France chuter de 19,98% en août.

Le mois d’août a confirmé par ailleurs plusieurs tendances à l’oeuvre sur le marché: une plus grande sélectivité dans les ventes de la part de marques soucieuses de préserver ou relever leurs marges, ou la montée en puissance des véhicules hybrides et électriques, dont la part de marché a plus que doublé à 18,5%.

avec Jean Terzian; édité par Henri-Pierre André

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up