for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: Les discussions restent au point mort sur le plan de relance

La présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a déclaré jeudi que les discussions avec un conseiller de Donald Trump n'avaient permis de réaliser aucune avancée sur un plan de relance et que les négociations ne reprendraient pas tant que l'administration Trump n'aura pas accepté un compromis à 2.200 milliards de dollars. /Photo prise le 13 août 2020/REUTERS/Sarah Silbiger

WASHINGTON (Reuters) - La présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a déclaré jeudi que les discussions avec un conseiller de Donald Trump n’avaient permis de réaliser aucune avancée sur un plan de relance et que les négociations ne reprendraient pas tant que l’administration Trump n’aura pas accepté un compromis à 2.200 milliards de dollars.

Nancy Pelosi et Mark Meadows, le secrétaire général de la Maison blanche, se sont entretenus par téléphone pendant environ 25 minutes, la première occasion depuis plusieurs semaines de reprendre les négociations sur un plan de soutien à l’économie, au point mort faute de consensus.

Mais les deux parties ne parviennent toujours pas à trouver un terrain d’entente.

“Cette conversation a clairement montré que la Maison blanche continuait à ignorer les besoins du peuple américain alors que la crise du coronavirus anéantit des vies et des moyens de subsistance”, a déclaré Nancy Pelosi après sa conversation avec Mark Meadows.

“Nous sommes prêts à faire des concessions - à faire la moitié du chemin - c’est à dire un projet à 2.200 milliards de dollars. Quand ils seront prêts à l’accepter, nous serons prêts à discuter et à négocier les détails”, a-t-elle ajouté.

Les discussions entre les dirigeants démocrates du Congrès américain et les principaux conseillers de Donald Trump se sont soldées sur un constant d’échec le 7 août.

Elles continuent d’achopper notamment sur les aides aux Etats et aux collectivités locales ainsi que sur les allocations chômage fédérales.

Les démocrates ont initialement souhaité une enveloppe de 3.400 milliards de dollars d’aides, ce qu’a refusé la Maison blanche, qui a proposé une enveloppe de 1.000 milliards.

Avec Eric Beech et Richard Cowan à Washington et Tracy Rucinski à Chicago; Version française Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up