for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

La BCE autorise Del Vecchio à monter au capital de Mediobanca

L'homme d'affaires italien Leonardo Del Vecchio a obtenu l'autorisation de la Banque centrale européenne (BCE) pour augmenter sa participation dans Mediobanca. /Photo d'archives/REUTERS/Flavio Lo Scalzo

MILAN (Reuters) - L’homme d’affaires italien Leonardo Del Vecchio a obtenu l’autorisation de la Banque centrale européenne (BCE) pour augmenter sa participation dans Mediobanca, actuellement de 9,9%, jusqu’à un peu moins de 20%, a annoncé mercredi sa holding, Delfin.

Ce feu vert, qui renforce le statut de premier actionnaire de la banque d’affaires que détient déjà le fondateur du lunettier Luxottica, ouvre la voie à de nouvelles grandes manoeuvres dans le secteur financier italien qui pourraient concerner notamment l’assureur Generali.

Mediobanca est en effet le premier actionnaire de Generali avec 13% du capital et Leonardo Del Vecchio, qui possède par ailleurs 4,8% de l’assureur, affiche sa volonté de créer une base actionnariale stable pour les deux groupes.

Des sources proches du milliardaire de 85 ans expliquent qu’il a pour ambition de rendre à Generali son statut de leader européen.

Delfin a déclaré dans un bref communiqué que la BCE avait autorisé une augmentation de la participation de Del Vecchio dans Mediobanca jusqu’à 19,99%, sans plus de précision.

Mediobanca s’est refusé à tout commentaire.

Entré au tour de table de la banque l’an dernier à la surprise générale, Del Vecchio avait sollicité le feu vert de la BCE pour augmenter sa participation le 29 mai.

En juin, une source proche de Del Vecchio avait déclaré à Reuters que ses projets n’incluaient pas la piste d’une fusion entre Generali et le français Axa ou le suisse Zurich.

Les marchés pourraient en apprendre davantage à l’occasion du prochain conseil d’administration de Mediobanca, prévu à l’automne. Del Vecchio n’a pas l’intention de réclamer une présence au conseil de la banque, a-t-on appris auprès de plusieurs sources.

Claudia Cristoferi et Stefano Bernabei, version française Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up