for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

USA: La Chambre veut des fonds pour la poste, des mesures pour le vote par courrier

WASHINGTON (Reuters) - La Chambre américaine des représentants, contrôlée par les démocrates, a dévoilé mercredi un projet de loi exigeant que les bulletins de vote envoyés par courrier soient traités le jour-même de leur réception, alors que les services postaux sont devenus un point de contentieux avant l’élection présidentielle.

Le texte, sur lequel la Chambre devrait se prononcer samedi, prévoit également d’attribuer 25 milliards de dollars d’aide à l’US Postal Service (USPS), lourdement déficitaire, et d’annuler les changements voulus par l’actuel directeur de l’agence, Louis DeJoy, allié du président républicain Donald Trump.

Il est peu probable que le Sénat, où les républicains sont majoritaires, adopte le texte.

Une guerre des mots oppose démocrates et républicains à propos de la gestion de l’USPS et de nouvelles règlementations la concernant.

Les démocrates et d’autres détracteurs accusent Donald Trump de tenter de perturber les services postaux afin d’empêcher le vote par courrier pour le scrutin du 3 novembre, alors que les sondages donnent le président sortant derrière le démocrate Joe Biden.

Dans une lettre transmise au conseil d’administration de l’USPS, 90 élus démocrates de la Chambre ont appelé au retrait immédiat du “Postmaster” Louis DeJoy, l’accusant d’avoir utilisé sa position pour “saboter” l’agence fédérale. “DeJoy a mis en place des mesures qui ont ralenti les délais de livraison à des niveaux inacceptables et ont entraîné des défauts de livraison”, ont-ils écrit.

Les chefs de file républicains à la Chambre ont appelé leurs pairs à voter contre ce qu’ils qualifient de “loi de théorie du complot de l’USPS”.

Kayleigh McEnany, la porte-parole de la Maison blanche, a déclaré que les services postaux disposaient de suffisamment de fonds, dont une ligne de crédit de 10 milliards de dollars votée plus tôt cette année par le Congrès.

La Maison blanche est ouverte à l’idée d’accorder 25 milliards de dollars à l’USPS, a-t-elle poursuivi, mais veut de l’aide pour les Américains qui se sont retrouvés au chômage à cause de la crise liée au coronavirus. Les négociations entre démocrates, républicains du Congrès et la Maison blanche sur un nouveau plan de soutien sont dans l’impasse.

Donald Trump répète, sans preuve, que le vote par voie postale favorise la fraude. Voter par correspondance n’est pas nouveau aux Etats-Unis, et le président sortant compte lui-même voter cette année par courrier en Floride.

David Shepardson et David Morgan; version française Jean Terzian

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up