for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Partenariat Regeneron-Roche sur un cocktail d'anticorps anti-COVID-19

Le laboratoire pharmaceutique suisse Roche a annoncé mercredi dans un communiqué avoir mis en place un partenariat avec la biotech Regeneron pour le développement ainsi que la production et la commercialisation éventuelles du cocktail d'anticorps anti-COVID-19 en cours de développement par la firme américaine. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

ZURICH (Reuters) - Le laboratoire pharmaceutique suisse Roche a annoncé mercredi dans un communiqué avoir mis en place un partenariat avec la biotech Regeneron pour le développement ainsi que la production et la commercialisation éventuelles du cocktail d’anticorps anti-COVID-19 en cours de développement par la firme américaine.

Combinaison de deux anticorps, ce produit baptisé REGN-COV2 est actuellement dans les dernières phases des essais cliniques pour une utilisation dans la prévention de la contamination par le nouveau coronavirus et le traitement du COVID-19, la maladie que développent une partie des personnes contaminées par le SARS-CoV-2.

Selon les termes de l’accord entre les deux groupes, si ce produit venait à être autorisé par les autorités sanitaires, Regeneron assurerait sa commercialisation aux Etats-Unis tandis que Roche la gèrerait dans le reste du monde.

Ce partenariat, qui porte également sur le financement et la réalisation des essais cliniques, permettrait également d’accentuer les capacités de production du REGN-COV2, souligne Roche dans son communiqué.

Regeneron, qui a déjà fait savoir que ce cocktail d’anticorps se montrait efficace en prévention et en traitement chez le singe rhésus et le hamster, prévoit de disposer des premières données sur les essais en cours le mois prochain.

“REGN-COV2 pourrait devenir une option thérapeutique indispensable pour les personnes déjà confrontées à des symptômes de COVID-19 et pourrait aussi potentiellement prévenir la contamination des personnes exposées au virus, ralentissant ainsi la propagation de la pandémie”, observe Roche dans son communiqué.

John Miller, version française Myriam Rivet, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up