for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

USA et Chine autorisent un plus grand nombre de liaisons aériennes

WASHINGTON, 19 août (Reuters) - Les Etats-Unis et la Chine vont permettre aux compagnies aériennes de doubler le nombre de liaisons aériennes hebdomadaires entre les deux pays, a déclaré mardi le département américain des Transports, alors que des restrictions avaient été imposées face à la crise sanitaire du coronavirus.

Les quatre compagnies aériennes chinoises effectuant actuellement des liaisons entre la Chine et les Etats-Unis vont être autorisées à effectuer huit vols aller-retour par semaine, contre quatre actuellement, et Pékin a autorisé les compagnies américaines à doubler le nombre de vols vers la Chine, a indiqué le département américain.

Après la propagation du coronavirus, les compagnies aériennes américaines avaient suspendu d’elles-mêmes les vols avec la Chine, où l’épidémie est apparue en fin d’année dernière. Le 31 janvier, le président américain Donald Trump a interdit à la quasi-totalité des voyageurs étrangers de se rendre aux Etats-Unis depuis la Chine.

United Airlines a indiqué mardi qu’il allait augmenter le nombre de ses liaisons vers la Chine, avec quatre vols hebdomadaires entre San Francisco et Shanghai à compter du 4 septembre.

Le département américain des Transports a fait savoir que Delta Air Lines était aussi autorisé à effectuer quatre vols par semaine à destination de Chine contre deux actuellement.

Washington espère que Pékin va accepter de rétablir l’ensemble des liaisons aériennes que peuvent effectuer les compagnies américaines dans le cadre de l’accord d’aviation sino-américain, a déclaré le département. (David Shepardson; version française Jean Terzian)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up