for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le fonds souverain norvégien a perdu près de 18 milliards d'euros au premier semestre

Le fonds souverain norvégien a fait état mardi d'une perte de 188 milliards de couronnes norvégiennes (17,87 milliards d'euros) au premier semestre en raison de l'effondrement de ses positions en actions et dans l'immobilier sous l'effet de la crise du coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Gwladys Fouche

OSLO (Reuters) - Le fonds souverain norvégien a fait état mardi d’une perte de 188 milliards de couronnes norvégiennes (17,87 milliards d’euros) au premier semestre en raison de l’effondrement de ses positions en actions et dans l’immobilier sous l’effet de la crise du coronavirus.

Le plus gros fonds souverain du monde, dont les actifs sont estimés à près de 970 milliards d’euros, avait réalisé l’an dernier des gains équivalents à plus de 150 milliards d’euros grâce à l’envolée des marchés d’actions.

Le fonds, alimenté par les revenus pétroliers de l’Etat norvégien, détient des participations dans 9.200 entreprises dans le monde et possède 1,5% de toutes les actions cotées. Il investit également sur le marché obligataire et dans l’immobilier.

Gwladys Fouche et Terje Solsvik, version française Patrick Vignal

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up