for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Airbus/Boeing: Paris évoque une riposte de l'UE sans levée des sanctions US

Bruno Le Maire a pris note jeudi de la décision des Etats-Unis de s'abstenir d'imposer de nouveaux tarifs douaniers dans le cadre du litige transatlantique sur les subventions à Airbus et Boeing tout en évoquant la possibilité d'une riposte européenne si ces sanctions persistaient. /Photo prise le 7 juillet 2020/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Bruno Le Maire a pris note jeudi de la décision des Etats-Unis de s’abstenir d’imposer de nouveaux tarifs douaniers dans le cadre du litige transatlantique sur les subventions à Airbus et Boeing tout en évoquant la possibilité d’une riposte européenne si ces sanctions persistaient.

Le ministre français de l’Economie et des Finances, qui s’exprimait devant la presse en marge d’un déplacement auprès d’agents des douanes dans les Pyrénées-Atlantiques, a salué l’absence d’”escalade” des tensions dans ce dossier.

Il a cependant souligné que des produits européens - dont l’aéronautique et les vins français notamment - restaient soumis à des tarifs douaniers supplémentaires et souhaité qu’un “règlement définitif” soit trouvé “le plus rapidement possible” dans ce contentieux qui dure depuis plus de 15 ans.

Faute de parvenir à un tel accord, et si jamais les sanctions américaines étaient maintenues, l’Union européenne devra “se préparer elle aussi à riposter par des sanctions”, a-t-il prévenu.

Myriam Rivet, édité par Marc Angrand

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up