for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Le propriétaire d'Holiday Inn perçoit des éclaircies après un S1 difficile

InterContinental Hotels Group, propriétaire de la chaîne Holiday Inn, a annoncé mardi percevoir les "tout premiers" signes d'un redressement de la demande, après avoir fait état d'un chiffre d'affaires de moins de la moitié de celui de l'an passé et d'une chute du bénéfice de 82% au premier semestre. /Photo d'archives/REUTERS/David Mdzinarishvili

(Reuters) - InterContinental Hotels Group, propriétaire de la chaîne Holiday Inn, a annoncé mardi percevoir les “tout premiers” signes d’un redressement de la demande, après avoir fait état d’un chiffre d’affaires de moins de la moitié de celui de l’an passé et d’une chute du bénéfice de 82% au premier semestre.

IHG, qui exploite également les chaînes hôtelières Crowne Plaza, Regent et Hualuxe, a souligné le manque de visibilité sur le calendrier de la reprise du tourisme, après six mois pendant lesquels la pandémie a provoqué une perte de plusieurs milliards en raison des annulations de voyages d’affaires et de vacances.

“On ne peut pas sous-estimer l’impact que cette crise a eu sur notre industrie, mais nous sommes en train de constater les tout premiers signes d’un rétablissement au fur et à mesure que les restrictions s’atténuent et que les voyageurs reprennent confiance” a déclaré Keith Barr, directeur général du groupe.

Suivant d’autres grands opérateurs hôteliers, IHG a publié une chute de 52% de son chiffre d’affaires semestriel et un résultat opérationnel ajusté de 74 millions de dollars, contre 410 millions l’année précédente.

L’entreprise, qui entend réduire ses coûts, a annoncé qu’elle constatait les “tout premiers” progrès en matière de Revenu par chambre disponible (RevPAR) - un indicateur clé de la performance pour l’industrie hôtelière - avec une chute estimée de 58% pour le RevPAR en juillet et un effondrement de presque 75% au cours du deuxième trimestre.

Le titre de la compagnie, qui a reculé d’environ 20% depuis le début de l’année, gagnait plus de 5% à 9h10 GMT à la Bourse de Londres.

Certains grands opérateurs internationaux, comme le plus grand groupe hôtelier européen Accor, le propriétaire de la marque Premier Inn Whitbread et Hyatt Hotels ont eu recours a la réduction d’effectifs afin de limiter les effets de l’une des pires crises du secteur.

Yadarisa Shabong et Samantha Machad; version française Flora Gomez, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up