for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

Londres et Tokyo veulent parvenir à un accord-cadre d'ici la fin du mois

Alors que le Royaume-Uni et le Japon se sont entendus sur la plupart des questions que poserait un accord commercial post-Brexit, les deux pays se préparent à accélérer les négociations, a déclaré vendredi le ministre japonais des Affaires étrangères, Toshimitsu Motegi (photo). /Photo d'archives/REUTERS/Ajeng Dinar Ulfiana

LONDRES (Reuters) - Alors que le Royaume-Uni et le Japon se sont entendus sur la plupart des questions que poserait un accord commercial post-Brexit, les deux pays se préparent à accélérer les négociations, a déclaré vendredi le ministre japonais des Affaires étrangères.

“Nous avons convenu d’accélérer les pourparlers afin de parvenir à un accord-cadre d’ici la fin du mois d’août”, a assuré Toshimitsu Motegi, qui doit rencontrer à Londres du 5 au 7 août son homologue britannique Dominic Raab, ainsi que la ministre du Commerce, Liz Truss.

Plus tôt vendredi, un journaliste du Financial Times a rapporté que Londres souhaitait notamment bénéficier d’un meilleur accès à l’agriculture.

Le Japon constitue un investisseur majeur dans l’industrie britannique, en particulier dans les secteurs de l’électronique grand public et de la construction automobile. En 2019, la valeur du commerce bilatéral entre les deux pays s’élevait à 31,6 milliards de livres (34,98 milliards d’euros), d’après les données fournies par le Royaume-Uni.

La Grande-Bretagne, qui a officiellement quitté l’Union européenne en janvier mais reste liée par certains engagements européens jusque fin 2020, souhaite conclure un accord inspiré de celui signé en 2018 entre l’Union et le Japon, libéralisant les échanges sur la quasi-totalité des produits.

Tim Kelly; version française Juliette Portala, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up