for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Le déficit budgétaire de la France, plombé par la crise, s'est creusé à fin juin

PARIS, 4 août (Reuters) - Le déficit du budget de l’Etat français s’est établi à 124,9 milliards d’euros à fin juin, se creusant de 47,6 milliards d’euros par rapport à la fin du premier semestre 2019, selon les données publiées mardi par le ministère chargé des Comptes publics.

Au 30 juin, les dépenses du budget général (hors prélèvements sur recettes) s’établissaient à 198,5 milliards d’euros contre 174,2 milliards un an plus tôt.

Cette progression a été principalement alimentée par le financement des mesures de soutien à l’économie face à la crise sanitaire liée au coronavirus (13,5 milliards d’euros pour le dispositif exceptionnel de chômage partiel et 4,9 milliards d’euros pour le fonds de solidarité pour les entreprises).

A la fin du premier semestre, les recettes s’élevaient à 125,8 milliards d’euros, contre 142,7 milliards à fin juin 2019, soit un recul de 11,6% à périmètre courant.

Egalement pénalisées par les répercussions de la crise, les seules recettes fiscales nettes s’inscrivent en recul de 14,4 milliards d’euros par rapport à la fin juin 2019, soit une contraction de 10,6%.

Cette diminution a principalement été alimentée par une diminution des recettes nettes de TVA (-15,5 milliards d’euros) notamment sous l’effet de la contraction de l’activité économique et de l’accélération des remboursements de crédits de TVA aux entreprises, souligne le ministère. (Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up