for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
À la une

UE: Paris pour des sanctions contre les pays qui ne respectent pas les droits fondamentaux, annonce Beaune

La France est favorable à un système de sanctions financières à l'encontre des pays qui ne respectent pas l'Etat de droit et les valeurs fondamentales de l'Union européenne, dans le cadre du plan de relance européen de 750 milliards d'euros, déclare dans un entretien le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune (en photo). /Photo prise le 29 juillet 2020/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - La France est favorable à un système de sanctions financières à l’encontre des pays qui ne respectent pas l’Etat de droit et les valeurs fondamentales de l’Union européenne, dans le cadre du plan de relance européen de 750 milliards d’euros, déclare dans un entretien le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes.

“(Nous ne pouvons pas dire) aux citoyens français, polonais, hongrois et européens que (nous) pouvons avoir une solidarité financière en Europe sans nous soucier de la manière dont les règles fondamentales de la démocratie, de la liberté des médias et de l’égalité des droits sont respectées”, a déclaré Clément Beaune dans une interview publiée dimanche soir sur le site du Financial Times.

L’Union européenne estime que la Hongrie et la Pologne en particulier ne respectent pas suffisamment ces valeurs et droits fondamentaux.

Kanishka Singh à Bengalore, version française Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up