for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

L'Espagnole Nadia Calvino donnée favorite pour présider l'Eurogroupe

L'Espagne a officiellement présenté la candidature de sa ministre de l'Economie, Nadia Calvino, pour la présidence de l'Eurogroupe, a annoncé jeudi le gouvernement de Pedro Sanchez. /Photo d'archives/REUTERS/Johanna Geron

MADRID/BRUXELLES (Reuters) - L’Espagne a officiellement présenté la candidature de sa ministre de l’Economie, Nadia Calvino, pour la présidence de l’Eurogroupe, a annoncé jeudi le gouvernement de Pedro Sanchez.

Nadia Calvino, 51 ans, économiste de formation et vice-présidente du gouvernement de coalition de gauche espagnol, sera opposée au ministre irlandais des Finances Pascal Donohoe et à son homologue luxembourgeois Pierre Gramegna.

Si elle venait à être choisie, “pour la première fois, l’Espagne et une femme seraient à la tête de cette institution” qui réunit les ministres des Finances de la zone euro, a souligné le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez sur Twitter.

“Cet excellent panel de candidats montre toute la pertinence de l’Eurogroupe pour stabiliser et assurer la prospérité dans la zone euro”, a déclaré Mário Centeno, le président sortant, sur Twitter.

A Bruxelles, des responsables européens ont précisé que Nadia Calvino jouissait d’une bonne réputation.

“Calvino est très compétente (...) Cela serait logique que la présidence de l’Eurogroupe revienne à un pays du Sud. (...) Et dernier point, mais non le moindre, c’est une femme et il est plus que de temps de briser aussi ce plafond de verre”, a déclaré un responsable européen de haut rang en prédisant sa victoire.

“C’est une bonne candidate, elle est ingénieuse et sait parfaitement comment aboutir à un accord”, a ajouté un autre responsable de haut rang de la zone euro.

Les candidatures à la présidence de l’Eurogroupe doivent être soumises dans la journée, en vue d’un vote prévu le 9 juillet.

Mário Centeno, qui est portugais, a été élu en décembre 2017 pour un mandat de deux ans et demi. Il a annoncé au début du mois sa démission le 13 juillet prochain, disant ne pas vouloir briguer un nouveau mandat.

Avec Nathan Allen et Emma Pinedo à Madrid ; version française Bertrand Boucey et Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up