for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

L'horlogerie suisse face à la pire crise de son histoire-PDG Hublot

ZURICH,25 juin (Reuters) - L’horlogerie suisse est confrontée à la plus grave crise de son histoire et l’épidémie de coronavirus devrait se traduire par une baisse pouvant atteindre 30% de l’activité de cette industrie cette année, a déclaré Ricardo Guadalupe, PDG de Hublot, une marque d’horlogerie de luxe appartenant à LVMH.

“Sur l’année, l’industrie va enregistrer une baisse d’activité de 20 à 30%,” a-t-il déclaré dans un entretien publié jeudi dans le journal allemand Handelsblatt.

Il a souligné que la consommation avait été complètement paralysée et qu’il était difficile de prévoir quand les consommateurs seraient de nouveau au rendez-vous.

Certains fabricants pourraient faire faillite, le principal problème étant celui de la trésorerie, a-t-il estimé.

“Les plus forts survivront, les plus faibles rencontreront de graves difficultés “, a observé Ricardo Guadalupe. “Toute entreprise doit posséder assez de liquidités pour pouvoir tenir au moins 18 mois”.

La marque Hublot elle-même continue d’être impactée, avec 80% de son réseau de distribution “au point mort” au cours des premières semaines de la pandémie. “Vous pouvez appliquer cela à nos ventes”, a-t-il précisé.

Alors que la clientèle chinoise devient de plus en plus importante, l’activité de la marque a progressé récemment de 30% en Chine continentale.

Cette amélioration ne compense toutefois pas la chute des achats des touristes chinois, qui ne peuvent plus se rendre en Europe et aux États-Unis en raison de l’interruption des vols internationaux. (John Revill; version française Laura Marchioro, édité par Jean-Michel Bélot)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up