for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Le gouverneur de la BoE évoque une réduction de la taille du bilan avant une hausse des taux

LONDRES, 22 juin (Reuters) - Le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE) Andrew Bailey a déclaré lundi que la banque centrale commencerait à diminuer la taille de son bilan avant de relever ses taux d’intérêt de manière soutenue, marquant ainsi un revirement dans la politique monétaire de la BoE.

La banque centrale a annoncé jeudi dernier porter le montant de son programme d’achats de titres sur les marchés à 745 milliards de livres sterling (830 milliards d’euros), soit 100 milliards de plus qu’auparavant.

Elle avait abaissé en mars son taux d’intérêt directeur à 0,1%, son plus bas niveau historique.

Lundi, Andrew Bailey a prévenu que le niveau actuel des achats d’actifs “ne devait pas toujours être considéré comme acquis”.

“Lorsque le moment sera venu de retirer les mesures de relance monétaire, il serait préférable à mon avis d’envisager d’ajuster d’abord le niveau de réserves sans attendre de relever les taux d’intérêt sur une base soutenue”, a-t-il écrit dans un article pour Bloomberg.

Lors du mandat de son prédécesseur Mark Carney, la BoE avait indiqué qu’elle relèverait de manière significative les taux d’intérêt avant de commencer à réduire la taille de son bilan.

Mais depuis la crise financière de 2008-2009, la BoE n’a jamais eu l’occasion de relever sensiblement ses taux et Andrew Bailey ne souhaite pas que la détention par les banques centrales de montants élevés de dette publique devienne permanente.

“Des bilans élevés pourraient limiter la marge de manœuvre en cas d’urgences à l’avenir”, a-t-il indiqué. (David Milliken, Blandine Hénault pour la version française, édité par Henri-Pierre André)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up